Attention, si vous avez désactivé les cookies, il vous sera impossible de commander !
Nutrimuscle : Mobile & Tablette

Pharmacocinétique

Pharmacocinétique des protéines de Nutrimuscle

Pharmacocinétique des protéines Nutrimuscle
Images informations Nutrimuscle
Protéines à assimilation rapide, protéines à assimilation lente, protéines mixtes, durées d'action et niveau des acides aminés dans le sang, ...

Quelle protéine vous conviendra le mieux en fonction de vos objectifs, de vos timings d'entraînements et de l'espace-temps collation/repas.

Afin de vous aider dans votre choix, voici le tableau récapitulatif des différentes pharmacocinétiques des protéines de Nutrimuscle :

Pharmacocinétique des protéines par Produits

Produits Pharmacocinétique
Blanc d'Oeuf Biologique Voir la fiche produit
Blanc d'Oeuf Biologique Bacillus Voir la fiche produit
Collagène Peptide Voir la fiche produit
Egg Protéine Voir la fiche produit
Egg Protéine 2 Aromatisée Voir la fiche produit
Isolat de Caséine Micellaire 92% Voir la fiche produit
Isolat de Caséine Micellaire 92% aromatisé Voir la fiche produit
Isolat de whey bio-actif Voir la fiche produit
Isolat de whey bio-actif 2 aromatisé Voir la fiche produit
Musclemasse 5 Voir la fiche produit
Musclewhey 5 Voir la fiche produit
PeptoPro Voir la fiche produit
Protimuscle 5 Voir la fiche produit
Protéines Totales Voir la fiche produit
Protéines Totales 2 Aromatisées Voir la fiche produit
Protéines Totales Biologiques Voir la fiche produit
Whey Bio Active Voir la fiche produit

Pharmacocinétique des protéines sur la sécrétion d'insuline
Images informations Nutrimuscle
L'insuline est une hormone à la fois très anabolique et très anti-catabolique. Ces effets ne s'appliquent malheureusement pas uniquement sur les muscles (ce qui serait une bonne chose), mais aussi sur le tissu adipeux.

L'insuline stimule donc la croissance à la fois des muscles et du gras (action anabolique) tout en empêchant leur fonte (action anti-catabolique). C'est à cause de ce double point d'impact que la gestion de la sécrétion d'insuline diffère lorsque l'on veut prendre du muscle ou que l'on souhaite perdre de la graisse.

Ainsi, pour prendre du muscle, il est bon d'utiliser une protéine qui booste fortement la sécrétion d'insuline afin de bénéficier pleinement des effets naturellement anaboliques et anti-cataboliques de cette hormone sur les muscles (particulièrement le matin et juste après l'entraînement).

Il faut tout de même se méfier des puissants boosters d'insuline, car c'est aussi eux qui sont les plus à même de provoquer une hypoglycémie. Ainsi, à moins de vous suralimenter, nous déconseillons les boosters d'insuline (Peptopro, protéines de lait, créatine, ...) avant l'entraînement afin d'éviter les hypoglycémies* intempestives qui se manifestent par les symptômes suivants :

- Difficultés de concentration, on a la tête dans la lune.
- Manque de force alors que l'on se sent pourtant en pleine possession de ses moyens physiques.
- Maux de tête, sudation et vomissements (dans les cas les plus extrêmes).

* La "recette" anti-hypoglycémie une fois que l'on en est victime repose sur la combinaison suivante :
- 5 à 10 g de BCAA + 20 à 40 g de caséine + 30 à 50 g d'avoine ou d'orge

Le palmarès des meilleurs boosters d'insuline
Images informations Nutrimuscle
Dans l'ordre des protéines les plus efficaces pour stimuler la sécrétion d'insuline et donc la prise de muscle, nous trouvons:

1 - Peptopro : Qui est presque 15% plus efficace que l'isolat de whey, le second au classement (1). Référence scientifique :
(1) Pennings B. Whey protein stimulates postprandial muscle protein accretion more effectively than do casein and casein hydrolysate in older men. Am J Clin Nutr May 2011 vol. 93 no. 5 997-1005

2 - Isolat de whey bio-actif
3 - Musclemasse 5
4 - Musclewhey 5
5 - Protéines Totales
6 - Isolat de Caséine Micellaire 92%
7 - Protéines de blanc d'oeuf

Conclusions :
Images informations Nutrimuscle
Pour prendre du muscle, les protéines laitières possèdent un avantage que l'on ne retrouve pas avec les autres types de protéines du fait de leur forte action stimulante de l'anabolisme et de la sécrétion d'insuline.

La courte période d'action du Peptopro, de l'Isolat de whey bio-actif, du Musclemasse 5 et de la Musclewhey 5 permet de raccourcir le temps nécessaire à la digestion entre les repas ce qui permet de manger plus, plus souvent.

Le palmarès des plus faibles boosters d'insuline
Images informations Nutrimuscle
Lorsque l'on est au régime, il convient d'éviter les hausses d'insuline qui empêchent le corps de mobiliser et d'utiliser son gras afin de perdre le plus de tissu adipeux possible.

Dans l'ordre inverse du palmarès précédent, nous trouvons les protéines à privilégier lorsque l'on désire la moindre sécrétion d'insuline possible, au régime essentiellement:

1 - Protéines de blanc d'oeuf
2 - Isolat de Caséine Micellaire 92%
3 - Protéines Totales
4 - Musclewhey 5
5 - Isolat de whey bio-actif
6 - Peptopro

Nota : Musclemasse 5 n’apparaît pas dans ce classement, car il ne s'agit aucunement d'une protéine appropriée au régime

Conclusions :
Images informations Nutrimuscle
Pour perdre de la graisse, la caséine s’avère la plus efficace, car elle permet d'espacer davantage ses repas (et donc de manger moins) grâce à son effet coupe-faim durable tout en ne provoquant qu'une sécrétion d'insuline modérée.

Sur le plan de la faiblesse de la sécrétion d'insuline, la protéine de blancs d’œufs est plus performante (2). Référence scientifique :
(2) Teunissen-Beekman KF. Differential effects of proteins and carbohydrates on postprandial blood pressure-related responses. Br J Nutr. 2014 Aug;112(4):600-8.
Cependant, elle n'agit pas de manière aussi efficace sur la réduction de l’appétit. Elle ne constitue donc que le second choix des protéines qui aident à perdre du poids et du gras tout en préservant sa masse musculaire. Elle représente par contre une excellente alternative pour ceux qui désirent éviter les protéines laitières.

Comparaisons des différentes pharmacocinétiques de l'anabolisme des protéines laitières
Images informations Nutrimuscle
De nouvelles recherches (3) Référence scientifique :
(3) Atsushi K. Effects Of Whey, Casein, Or Milk Protein Ingestion On Muscle Protein Synthesis After Endurance Exercise. Medicine & Science in Sports & Exercise 2014 - May Volume 46 - Supplement 1 5S - 383.
montrent que la stimulation maximale de l'anabolisme musculaire grâce aux diverses protéines laitières est atteinte en :
- 1 heure suite à la prise de whey.
- 1h30 après absorption de protéines totales.
- 2h suite à l'ingestion de caséine.

En 1h, l'anabolisme musculaire augmente de :
- 7,76% avec la whey.
- 7,06% avec les protéines totales.
- 6,50% avec la caséine.

En 1h30, l'anabolisme musculaire augmente de :
- 8,34% avec les protéines totales.
- 7,47% avec la whey.
- 7,05% avec la caséine.

En 2h, l'anabolisme musculaire augmente de :
- 7,91% avec les protéines totales.
- 7,85% avec la caséine.
- 6,81% avec la whey.

Au total, sur une période de 4h, la whey montre sa supériorité anabolique avec une augmentation de :
- 7,50% avec la whey.
- 7,16% avec les protéines totales.
- 7,11% avec la caséine.

Nota : les protéines totales et la caséine sont, elles, des protéines à action essentiellement anti-catabolique, plutôt qu'anabolique comme la whey.

Références scientifiques
Images informations Nutrimuscle
(1) Pennings B. Whey protein stimulates postprandial muscle protein accretion more effectively than do casein and casein hydrolysate in older men. Am J Clin Nutr May 2011 vol. 93 no. 5 997-1005
(2) Teunissen-Beekman KF. Differential effects of proteins and carbohydrates on postprandial blood pressure-related responses. Br J Nutr. 2014 Aug;112(4):600-8.
(3) Atsushi K. Effects Of Whey, Casein, Or Milk Protein Ingestion On Muscle Protein Synthesis After Endurance Exercise. Medicine & Science in Sports & Exercise 2014 - May Volume 46 - Supplement 1 5S - 383.