Attention, si vous avez désactivé les cookies, il vous sera impossible de commander !
Nutrimuscle : Mobile & Tablette

Produits

ZMB Pidolates

Complément alimentaire
riche en Zinc, Magnésium et Vitamine B6
  • ZMB Pidolates

LA FORMULE DE RÉCUPÉRATION NOCTURNE.
ZMB PIDOLATES Nutrimuscle : 100% récupération nerveuse et musculaire.

PRIX : 62.50 €

Goût naturel
Disponibilité

NatureEn Stock

Consommation

Nature05/2018

Testé pour vous !
En effet, avant son lancement, nous avons créé un test-groupe constitué :
1 - D’un échantillon représentatif de 10 membres du forum
2 - Egalement clients de Nutrimuscle
3 - Et consommateurs du ZMA
à qui nous avons adressé gratuitement le ZMB PIDOLATES - 400 gélules pour confronter les réactions de chacun.

Ils nous informent sur le forum - librement - de leurs ressentis : goûts, avantages et inconvénients, sur le post dédié à ce test inédit.
Voir le test sur le forum

fiche produit détaillée

ZMB PIDOLATES NUTRIMUSCLE :
LA RÉPONSE SPÉCIFIQUE AU BESOIN DES SPORTIFS !


Le ZMB PIDOLATES Nutrimuscle est un supplément 100% naturel exclusivement élaboré pour répondre au besoin spécifique des sportifs de force et d'endurance. Il est composé d'un mélange de 2 minéraux et d'une vitamine.

Trois gélules du ZMB PIDOLATES Nutrimuscle renferment :
- 1200 mg de magnésium pidolate.
- 15 mg de zinc pidolate.
- 4 mg de vitamine B6.

PAS DE PIDOLATES DE CHINE NI D’EUROPE DE L’EST
CHEZ NUTRIMUSCLE !

Pureté garantie des matières premières

Il est rare de connaître le nom des fournisseurs des matières premières des suppléments que l'on consomme. Pourtant, c'est primordial afin de s'assurer de la traçabilité du produit.

Chez Nutrimuscle, nous n'utilisons que des minéraux de très haut de gamme dont la qualité est garantie par les leaders mondiaux : le groupe français Solabia© certifiée HACCP et ISO9001 produit les pidolates du ZMB PIDOLATES Nutrimuscle.

POURQUOI DU ZINC ?

De par ses nombreuses fonctions vitales et du fait des multiples carences dont souffrent les sportifs, le zinc est un minéral très important pour l'athlète.

Activité physique et niveau de zinc

Le niveau sanguin de zinc est très sensible à l'activité physique (1). Référence scientifique :
(1) Volpe SL. Effect of maximal exercise on the short-term kinetics of zinc metabolism in sedentary men. Br J Sports Med. 2007 Mar;41(3):156-61.
Le sport affecte négativement le taux de zinc plasmatique de 5 manières différentes :
1 - Le zinc est attiré dans le foie ce qui provoque une baisse dans le sang.
2 - L'évacuation par l'intermédiaire de la sueur s'intensifie.
3 - L'élimination urinaire est accélérée.
4 - Les réactions inflammatoires catabolisantes gaspillent du zinc.
5 - La riposte anabolique des tissus sur-consomme du zinc afin de réparer les cellules musculaires endommagées.

Conclusion : la pratique régulière d'un sport, qu'il soit de force ou d'endurance, produit systématiquement un effet négatif sur le niveau des réserves corporelles de zinc. Ceci explique que des déficiences en zinc (hypozincemie) soient détectées chez plus de 23 % des sportifs et 43 % des sportives (2). Référence scientifique :
(2) Haralambie G. Serum zinc in athletes in training. Int J Sports Med. 1981 Aug;2(3):135-8.

Effets d'un manque de zinc

Chez des sportifs de force, une baisse de 28 % du niveau de zinc dans le sang se traduit par une chute des performances (3). Référence scientifique :
(3) Van Loan MD. The effects of zinc depletion on peak force and total work of knee and shoulder extensor and flexor muscles. Int J Sport Nutr. 1999 Jun;9(2):125-35.


En effet, le manque de zinc accélère l'asphyxie musculaire induite par une surproduction d'acide lactique. Outre une fatigue, le manque de zinc se traduit également par un manque d'appétit (4). Référence scientifique :
(4) Micheletti A. Zinc status in athletes: relation to diet and exercise. Sports Med. 2001;31(8):577-82.

Impacts hormonaux du zinc

La production de testostérone est très sensible à l'apport en zinc. Chez des hommes, un manque de zinc réduit le niveau de testostérone de 73 % en 20 semaines. Par contre, une supplémentation chez ces mêmes personnes l'augmente de 71 % en 3 mois (5). Référence scientifique :
(5) Prasad AS. Zinc status and serum testosterone levels of healthy adults. Nutrition. 1996 May;12(5):344-8.


Chez le sportif de force, la supplémentation en zinc sert tout d'abord à prévenir la diminution de la sécrétion de testostérone qui se produit souvent lorsque l'entraînement intensif perdure dans le temps (6). Référence scientifique :
(6) Kilic M.The effect of exhaustion exercise on thyroid hormones and testosterone levels of elite athletes receiving oral zinc. Neuro Endocrinol Lett. 2006 Feb-Apr;27(1-2):247-52.


Le zinc est aussi essentiel au bon fonctionnement de l'insuline ce qui améliore l'activité anabolique de cette hormone (7). Référence scientifique :
(7) Lynch CJ. Zinc stimulates the activity of the insulin- and nutrient-regulated protein kinase mTOR. Am J Physiol Endocrinol Metab. 2001 Jul;281(1):E25-34.


De même, au niveau cellulaire, le manque de zinc empêche l'IGF-1 de faire grossir les muscles (8). Référence scientifique :
(8) Zhang, X. Roles of zinc in skeletal muscle cell growth. FASEB J. 2006. 20(4): A625.
La carence en zinc conduit à une diminution du niveau d'IGF-1 par inhibition de la production d'une protéine qui empêche la destruction de l'IGF-1 : l'IGFBP-3.

Nous comprenons donc pourquoi, chez des personnes ayant une déficience avérée en zinc, le niveau de synthèse des protéines musculaires (anabolisme) est réduit de 31 % par rapport à la normale (9). Référence scientifique :
(9) Thomas L. Protein and energy metabolism during mild deficiency in adult man. Proc Nutr Soc. 1993. 52(3) : 361A.

Impacts d'une supplémentation en zinc

Une simple supplémentation en zinc durant 14 jours augmente la force musculaire de 14 % et l'endurance de 10 % chez des personnes sédentaires (10). Référence scientifique :
(10) Krotkiewski M. Zinc and muscle strength and endurance. Acta Physiol Scand. 1982 Nov;116(3):309-11.


Chez des sportifs de force, 2 mois de supplémentation en zinc double le niveau des défenses anti-oxydantes (11). Référence scientifique :
(11) Kara E. Effect of zinc supplementation on antioxidant activity in young wrestlers. Biol Trace Elem Res. 2010 Apr;134(1):55-63.
Le zinc augmente aussi la fluidité sanguine en favorisant la déformation des globules rouges ce qui améliore la congestion ainsi que la récupération musculaire. Cette action est similaire à celle du magnésium.

Zinc et perte de graisse

Le manque de zinc est associé à une baisse du métabolisme de base du fait d'une diminution de la sécrétion des hormones thyroïdiennes (12 - 13). Référence scientifique :
(12) Wada L. Effect of low zinc intakes on basal metabolic rate, thyroid hormones and protein utilization in adult men. J Nutr. 1986 Jun;116(6):1045-53.
(13) Maxwell C. Effect of zinc supplementation on thyroid hormone function. Ann Nutr Metab. 2007;51(2):188-94. Epub 2007 May 30.
Il en résulte une plus grande facilité à prendre du gras.

De même, le zinc favorise la sécrétion de leptine, une hormone anti-graisse qui contrôle l'appétit (14). Référence scientifique :
(14) Mantzoros CS. Zinc may regulate serum leptin concentrations in humans. J Am Coll Nutr. 1998 Jun;17(3):270-5.
Une supplémentation en ZMB PIDOLATES Nutrimuscle est donc tout à fait appropriée au régime ainsi que pour prévenir l'accumulation graisseuse lors d'une prise de masse.

POURQUOI DU MAGNÉSIUM ?

Le magnésium joue un rôle très important pour l'anabolisme et la force musculaire.

Magnésium : de nombreuses carences avérées !

Une part importante de la population française est déficiente en magnésium : l'apport moyen ne couvrant que 88% du minimum recommandé.

Activité physique et niveau de magnésium

Le niveau sanguin de magnésium décline durant un effort particulièrement du fait de l'augmentation des pertes urinaires de ce minéral.

Ceci explique les fréquentes déficiences retrouvées chez les bodybuilders (15 - 16). Référence scientifique :
(15) HELBIG J. Magnesiumplasmaspiegel bei Body-Buildern in der Vorwettkampfphase. Magnesium-Bulletin 1989, vol. 11, no1, pp. 37-39
(16) BEUKER F. Vergleichende Untersuchungen zur Wirkung einer Magnesiumsubstitution bei Läufern und Kraftsportlen (Doppelblindversuch). Magnesium-Bulletin 1989, vol. 11, no1, pp. 34-36.

Impact hormonal du magnésium

Une déficience en magnésium favorise la sécrétion de parathormone (PTH), une hormone catabolisante pour le muscle et favorisant la prise de graisse. L'usage de magnésium atténue les hausses de PTH induit par l'entraînement.

Le magnésium soutient l'activité thyroïdienne (17). Référence scientifique :
(17) Song CH. Associations of serum minerals with body mass index in adult women. Eur J Clin Nutr. 2007 May;61(5):682-5.
Ces deux actions modulatrices des hormones expliquent l'effet amincissant du magnésium (18). Référence scientifique :
(18) Cinar V. The effects of magnesium supplementation on thyroid hormones of sedentars and Tae-Kwon-Do sportsperson at resting and exhaustion. Neuro Endocrinol Lett. 2007 Oct;28(5):708-12.


Chez des sportifs de force, 4 semaines de supplémentation en magnésium booste la sécrétion de testostérone (19). Référence scientifique :
(19) Cinar V. Effects of Magnesium Supplementation on Testosterone Levels of Athletes and Sedentary Subjects at Rest and after Exhaustion. Biol Trace Elem Res. 2010 Mar 30.

Impacts anaboliques d'une supplémentation en magnésium

Dès 1986, les recherches ont montré une action anabolique naturelle d'une supplémentation de magnésium chez le bodybuilder (21). Référence scientifique :
(21) BEUKER F. The influence of magnesium-hydrogen-aspartate on the fitness of bodybuilder. Magnesium-Bulletin 1986, vol. 8, pp. 273-274.


En 7 semaines, la prise de magnésium, combinée avec un entraînement de musculation, conduit à la prise d'1,5 kilos de muscle pur contre 500 g seulement chez les personnes ayant pratiqué la musculation sans prendre ce supplément. De même, la force augmente de + 29 % avec le magnésium contre + 10 % sous placebo (22). Référence scientifique :
(22) Brilla LR. Effect of magnesium supplementation on strength training in humans. J Am Coll Nutr. 1992 Jun;11(3):326-9.

LES SYNERGIES DU ZMB PIDOLATES NUTRIMUSCLE


A de nombreux niveaux, il existe une synergie entre les différents ingrédients du ZMB PIDOLATES Nutrimuscle Par exemple, chez le sportif, la prise de magnésium aide à faire remonter les concentrations en zinc alors que la seule prise de zinc a du mal à en faire autant (23). Référence scientifique :
(23) Cinar V. Effect of magnesium supplementation on some plasma elements in athletes at rest and exhaustion. Biol Trace Elem Res. 2007 Nov;119(2):97-102.


La vitamine B6, elle, favorise :
1 - L'utilisation du magnésium (24). Référence scientifique :
(24) Boylan LM. In vitro evidence for a relationship between magnesium and vitamin B-6.

2 - La sécrétion naturelle d'hormone de croissance.
3 - Le transport des acides aminés dans les cellules musculaires. Plus l’apport en protéines est élevé, plus les besoins en vitamine B6 sont importants (25). Référence scientifique :
(25) Okada M. Dietary protein as a factor affecting vitamin B6 requirement. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 1998 Feb;44(1):37-45.

Effets d'une supplémentation en ZMB

Chez des footballeurs américains durant une période d'entraînement de 8 semaines, le niveau de zinc plasmatique a augmenté de 29% avec une formule zinc-magnésium contre une baisse de 4% avec un placebo. Le magnésium a augmenté de 6% sous zinc-magnésium contre une baisse de 9% pour le placebo (26). Référence scientifique :
(26) Brilla LR, et al. Effects of a Novel Zinc-Magnesium Formulation on Hormones and Strength. Journal of Exercise Physiologyonline. 2000 Oct; 3(4):26.


Le niveau de testostérone a augmenté de 33% contre une baisse de 10% dans le groupe placebo. Le niveau d'IGF-1 augmente de 3% avec zinc-magnésium alors qu'il diminue de 21% avec le placebo.

L'activité des marqueurs de catabolisme a été atténuée par la supplémentation de zinc-magnésium par rapport au placebo (27). Référence scientifique :
(27) Colin W. Effects of Zinc Magnesium Aspartate (ZMA) Supplementation during Training on Markers of Anabolism and Catabolism. FASEB J 2004. 18: 9405.
Il en résulte une progression du niveau de la force explosive de 18% avec zinc-magnésium contre 9% avec le placebo (28). Référence scientifique :
(28) Brilla, L. Effects of Zinc-Magnesium (Zma) Supplementation on Muscle Attributes of Football Players. Medicine & Science in Sports & Exercise: May 1999 - Volume 31 - Issue 5 - p S123.

Informations consommateurs

ZMB Pidolates Nutrimuscle ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain. Ne pas dépasser la portion recommandée à consommer chaque jour.

ZMB Pidolates Nutrimuscle est à conserver au sec, à l’abri de la chaleur, de la lumière et garder hors de portée des jeunes enfants.

Références scientifiques

(1)Volpe SL. Effect of maximal exercise on the short-term kinetics of zinc metabolism in sedentary men. Br J Sports Med. 2007 Mar;41(3):156-61.
(2) Haralambie G. Serum zinc in athletes in training. Int J Sports Med. 1981 Aug;2(3):135-8.
(3) Van Loan MD. The effects of zinc depletion on peak force and total work of knee and shoulder extensor and flexor muscles. Int J Sport Nutr. 1999 Jun;9(2):125-35.
(4) Micheletti A. Zinc status in athletes: relation to diet and exercise. Sports Med. 2001;31(8):577-82.
(5) Prasad AS. Zinc status and serum testosterone levels of healthy adults. Nutrition. 1996 May;12(5):344-8.
(6) Kilic M.The effect of exhaustion exercise on thyroid hormones and testosterone levels of elite athletes receiving oral zinc. Neuro Endocrinol Lett. 2006 Feb-Apr;27(1-2):247-52.
(7) Lynch CJ. Zinc stimulates the activity of the insulin- and nutrient-regulated protein kinase mTOR. Am J Physiol Endocrinol Metab. 2001 Jul;281(1):E25-34.
(8) Zhang, X. Roles of zinc in skeletal muscle cell growth. FASEB J. 2006. 20(4): A625.
(9) Thomas L. Protein and energy metabolism during mild deficiency in adult man. Proc Nutr Soc. 1993. 52(3) : 361A.
(10) Krotkiewski M. Zinc and muscle strength and endurance. Acta Physiol Scand. 1982 Nov;116(3):309-11.
(11) Kara E. Effect of zinc supplementation on antioxidant activity in young wrestlers. Biol Trace Elem Res. 2010 Apr;134(1):55-63.
(12) Wada L. Effect of low zinc intakes on basal metabolic rate, thyroid hormones and protein utilization in adult men. J Nutr. 1986 Jun;116(6):1045-53.
(13) Maxwell C. Effect of zinc supplementation on thyroid hormone function. Ann Nutr Metab. 2007;51(2):188-94. Epub 2007 May 30.
(14) Mantzoros CS. Zinc may regulate serum leptin concentrations in humans. J Am Coll Nutr. 1998 Jun;17(3):270-5.
(15) HELBIG J. Magnesiumplasmaspiegel bei Body-Buildern in der Vorwettkampfphase. Magnesium-Bulletin 1989, vol. 11, no1, pp. 37-39.
(16) BEUKER F. Vergleichende Untersuchungen zur Wirkung einer Magnesiumsubstitution bei Läufern und Kraftsportlen (Doppelblindversuch). Magnesium-Bulletin 1989, vol. 11, no1, pp. 34-36.
(17) Song CH. Associations of serum minerals with body mass index in adult women. Eur J Clin Nutr. 2007 May;61(5):682-5.
(18) Cinar V. The effects of magnesium supplementation on thyroid hormones of sedentars and Tae-Kwon-Do sportsperson at resting and exhaustion. Neuro Endocrinol Lett. 2007 Oct;28(5):708-12.
(19) Cinar V. Effects of Magnesium Supplementation on Testosterone Levels of Athletes and Sedentary Subjects at Rest and after Exhaustion. Biol Trace Elem Res. 2010 Mar 30.
(20) Golf SW. Plasma aldosterone, cortisol and electrolyte concentrations in physical exercise after magnesium supplementation. J Clin Chem Clin Biochem, 1984. 22: 717.
(21) BEUKER F. The influence of magnesium-hydrogen-aspartate on the fitness of bodybuilder. Magnesium-Bulletin 1986, vol. 8, pp. 273-274.
(22) Brilla LR. Effect of magnesium supplementation on strength training in humans. J Am Coll Nutr. 1992 Jun;11(3):326-9.
(23) Cinar V. Effect of magnesium supplementation on some plasma elements in athletes at rest and exhaustion. Biol Trace Elem Res. 2007 Nov;119(2):97-102.
(24) Boylan LM. In vitro evidence for a relationship between magnesium and vitamin B-6. Magnes Res. 1990 Jun;3(2):79-85.
(25) Okada M. Dietary protein as a factor affecting vitamin B6 requirement. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 1998 Feb;44(1):37-45.
(26) Brilla LR, et al. Effects of a Novel Zinc-Magnesium Formulation on Hormones and Strength. Journal of Exercise Physiologyonline. 2000 Oct; 3(4):26.
(27) Colin W. Effects of Zinc Magnesium Aspartate (ZMA) Supplementation during Training on Markers of Anabolism and Catabolism. FASEB J 2004. 18: 9405.
(28) Brilla, L. Effects of Zinc-Magnesium (Zma) Supplementation on Muscle Attributes of Football Players. Medicine & Science in Sports & Exercise: May 1999 - Volume 31 - Issue 5 - p S123.

ZMA nouvelle génération :
LA formule de récupération nocturne !

ZMB PIDOLATES Nutrimuscle : 100% récupération nerveuse et musculaire

Dans une optique de progression rapide, un bon entraînement n'est pas une fin en soi. En effet, les muscles ne s'hypertrophient ni ne se renforcent pendant l'entraînement.

Au contraire, plus on s'entraîne lourd et intensivement plus il est difficile de récupérer et donc de progresser. Au-delà de l'entraînement, ce qui compte le plus c'est la qualité de la récupération post-effort !

Les secrets d'une bonne récupération

Il n'existe pas une récupération globale, mais huit phases de récupération, qui, mises bout à bout font que les muscles progressent, stagnent ou régressent.

Pour faire grossir ses muscles, les renforcer et leur faire gagner en endurance et en résistance, il faut agir de manière optimale sur chacune de ces phases afin qu'elles soient les plus rapides et les plus efficaces possible. 1 - La récupération hydrique

Durant et après un effort, il est vital de remplacer l'eau ainsi que les minéraux qui ont été éliminés pendant l'entraînement. Une mauvaise réhydratation va être associée à une fatigue persistante et à des crampes. L'intégrité de la masse musculaire est, alors, remise en cause et la régénération générale risque de se ralentir.

La récupération hydrique doit être une priorité, surtout par temps chaud. Les recherches médicales ont montré que le simple fait de boire de l'eau n'était pas ce qu'il y avait de plus efficace pour se réhydrater, car plus on boit d'eau, plus on va uriner (1). Référence scientifique :
(1) Jamesa LJ. Milk protein addition to a post-exercise carbohydrate–electrolyte rehydration solution. Is there a dose-response relationship ? Proceedings of the Nutrition Society (2011), 70: E118.
Cette eau n'ira donc pas réhydrater les muscles ni remplacer le fluide sanguin perdu.

La réhydratation est nettement plus efficace grâce à une combinaison de protéines de lait telle la whey mélangée avec des glucides (maltodextrine) et des minéraux (ZMB PIDOLATES) En utilisant ce stack juste après l'entraînement (que cela soit de la musculation, du cardio ou une préparation sportive), la réhydratation ne doit pas prendre plus de quelques heures. 2 - Rééquilibrer son pH sanguin

Un effort musculaire, qu'il soit prolongé ou très intense va générer de l'acide issu de l'acide lactique produit par nos muscles. Cet acide est un vecteur de fatigue. Ce sont nos reins qui sont chargés d'expulser l'excès d'acide du sang. Mais au lieu de les laisser livrés à eux-mêmes, nous pouvons les aider en tamponnant (détruisant) cet acide.

Pour cela, il existe un anti-acide naturel : le bicarbonate. Nos cellules produisent naturellement du bicarbonate afin de se protéger de l'acide généré par la vie de tous les jours. Mais elles sont loin d'en produire assez pour tamponner les torrents d'acides qui se déversent lors d'un effort.

En buvant du BICARBONATE DE POTASSIUM pendant l'effort ainsi qu'après celui-ci, il est possible d'éliminer l'excès d'acide. Ainsi, on est plus performant pendant l'effort et on récupère plus vite de sa fatigue après l'effort.

Si l'on n'aide pas ses reins, l'acide va s'accumuler dans le sang de nombreuses heures, propageant un sentiment de fatigue diffus. 3 - La récupération énergétique

Il s'agit d'un aspect de la récupération qui, après la réhydratation, doit être prioritaire pour un athlète.

Elle devrait être assez rapide à condition de fournir au corps l'énergie compensatoire de l'effort, ceci le plus promptement possible. Les recherches ont montré que la resynthèse du glycogène musculaire est 30% plus rapide grâce à une combinaison de glucides liquides (maltodextrine, dextrose ou waxy maize) + des protéines de lait (whey ou caséine), par rapport aux glucides seuls (2). Référence scientifique :
(2) Berardi JM. Postexercise muscle glycogen recovery enhanced with a carbohydrate-protein supplement. Med Sci Sports Exerc. 2006 Jun;38(6):1106-13.
Un gainer comme le MUSCLEMASSE 5 est parfaitement approprié après l'effort.

Des céréales comme l'avoine ou l'orge, surtout sous forme de poudre sont très digestes et faciles à boire avec ses protéines en poudre (whey ou caséine). Pour les personnes désirant éviter le gluten, ces céréales peuvent être remplacées par le sarrasin en poudre. 4 - La récupération immunitaire

Tout notre système immunitaire se trouve chamboulé par des efforts intenses.

L'activité de certaines cellules immunitaires va être surexcitée alors que d'autres défenses vont être transitoirement inhibées. Il s'ensuit un désordre immunitaire qui facilite l'arrivée de maladies opportunistes tels des rhumes.

Une supplémentation post-effort en glutamine peut réduire l'ampleur de ces bouleversements et accélérer leur disparition. Utilisez aussi régulièrement une supplémentation en oméga 3. Les pré-biotiques et les pro-biotiques soutiennent également le système immunitaire en agissant directement sur l'intestin, lieu de fabrication de nombreuses cellules immunitaires. 5 - La récupération endocrinienne

La régulation des équilibres endocriniens est perturbée de manière temporaire après un effort physique. Ces déséquilibres ne devraient pas durer plus de quelques heures. Mais en cas de surentraînement, ces perturbations pourront s'accentuer et devenir chroniques.

L'objectif de la supplémentation consiste à atténuer ces fluctuations, particulièrement en ce qui concerne les hormones catabolisantes comme le cortisol. Pour se faire, utilisez une combinaison de TRIBULUS TERRESTRIS, de BCAA, (de ZMB PIDOLATES) et de carnitine qui optimisera la sécrétion naturelle des hormones anabolisantes tout en minimisant celles des hormones catabolisantes. 6 - La récupération musculaire

Les cinq types de récupération que nous venons de décrire devraient se dérouler en quelques heures voire quelques dizaines d'heures, tout au plus. Par contre, la récupération musculaire est nettement plus laborieuse. On se rend compte de cette lenteur lorsque l'on a des courbatures. Ces dernières prennent en général plusieurs jours pour disparaître.

La régénération musculaire sera favorisée par l'usage de whey, de Peptopro, de BCAA, et de créatine, en particulier juste après l'entraînement, MAIS AUSSI dans les jours qui suivent.

En effet, la récupération musculaire se déroulant sur plusieurs jours, il faut continuer à prendre des protéines et de la créatine tout au long de cette période de régénération. Ainsi, il est judicieux de continuer à se supplémenter. Cela vaut, y compris les jours de repos, car même si l’on n’a pas fait travailler ses muscles, ceux-ci continuent tout de même à se renforcer et à croître longtemps après l'effort.

En cas de courbatures intenses, la vitamine C et la carnitine sont aussi deux suppléments qui aident à éliminer ces douleurs musculaires handicapantes plus rapidement. 7 - La récupération articulaire

Les articulations sont mises à rude épreuve par les activités sportives. S’entraîner alors que les articulations, les tendons ou les ligaments n'ont pas bien récupéré ne semblera pas poser de problèmes dans un premier temps.

Mais des douleurs chroniques risquent de finir par s'installer du fait du cumul d’insuffisances de récupération articulaire. Cette régénération est encore plus lente que la récupération musculaire. Favorisez là grâce aux propriétés naturellement anti-inflammatoires et anti-catabolisantes des oméga 3 et de la créatine sur les cartilages.

La N-AcetylGlucosamine va agir comme lubrificateur et comme réparateur des cartilages articulaires. La chondroïtine aide, elle, à protéger les cartilages de la dégradation et du catabolisme ce qui complète parfaitement les effets anaboliques de la N-AcetylGlucosamine.

Le Peptan contribue à nourrir les tendons ce qui favorise leur récupération ainsi que leur renforcement. 8 - La récupération nerveuse

La récupération du système nerveux, en particulier dans les sports de force, est celle qui prend le plus de temps. Il existe malheureusement assez peu de suppléments capables de l'accélérer.

Une fatigue chronique peut résulter d'une négligence de cet aspect de la récupération. Lorsque, d'un entraînement à l'autre, on a perdu de la force sur un même exercice, c'est typiquement signe que la récupération nerveuse n'a pas eu le temps de s'accomplir.

Si la récupération musculaire peut prendre de 2 jours (pour un entraînement moyennement intense) à 5 jours (pour un entraînement traumatisant), la récupération nerveuse peut, elle, s'étaler sur plus de 10 jours. Plus nous poussons notre corps au maximum, plus la récupération nerveuse sera laborieuse.

Il s'agit donc DU PLUS gros facteur limitant la progression et la prise de force. S'il existe de nombreuses substances capables d'accroître l'intensité de l'entraînement (guarana, le thé vert, le Svetol Bio ou le Natural Bio Booster, par exemple), il n'y a quasiment pas de compléments capables d'accélérer la vitesse de récupération nerveuse. Un déséquilibre menant à une baisse de force chronique peut facilement s'installer.

Afin d'aider à la récupération nerveuse, il existe des relaxants nerveux comme le Yerba Maté et le pidolate.

LE ZMB PIDOLATES NUTRIMUSCLE NOUVELLE
GÉNÉRATION CIBLE LA RÉGÉNÉRATION NERVEUSE


Si les protéines, le Peptopro, la créatine ou les BCAA, sont efficaces pour accélérer la récupération musculaire, par contre, ils ne le sont pas pour régénérer le système nerveux.

C'est dans ce contexte que Nutrimuscle a développé le ZMA nouvelle génération : le ZMB PIDOLATES !

Ce dernier cible prioritairement le facteur le plus limitant des progrès : la régénération nerveuse.

Si c'est en excitant le système nerveux que l'on est fort sous la barre, la récupération nerveuse passe par la création d'un environnement totalement opposé, c'est-à-dire une relaxation profonde. Cette relaxation musculaire et nerveuse, c'est la nuit qu'on l'obtient.

Pourtant, elle n'est pas garantie. Il y a des jours ou l'on se réveille en forme, alors que d'autres, on est groggy et l'on sent que les muscles sont restés tendus toute la nuit. Afin de favoriser cette relaxation régénératrice, Nutrimuscle innove avec le ZMB PIDOLATES.

Le ZMB PIDOLATES Nutrimuscle contient deux ingrédients novateurs exclusifs :
le Pido-Magnesium® et le Pido-Zinc®.

Qu'est ce que le Pido-Magnesium® et le Pido-Zinc® ?

Le Pido-Magnesium® ou sel de magnésium de l'acide pidolique associe le magnésium à une protéine afin d'en assurer une assimilation optimale. Le Pido-Magnesium® ne contient donc pas un seul ingrédient actif, mais deux.

L'acide pidolique est une protéine qui joue un triple rôle vis-à-vis du magnésium. Il :
1 - Augmente l'absorption du magnésium.
2 - Possède des effets relaxants propres sur le système nerveux et sur le cerveau.
3 - Potentialise les effets relaxants du magnésium.

Cette synergie s'explique par la facilité de pénétration intracellulaire de l'acide pidolique, qui du même coup confère cette propriété au magnésium, les deux molécules étant arrimées l'une à l'autre. Donc, l'assimilation digestive du magnésium est meilleure et sa capacité à entrer dans les cellules (là, où il agit) est accrue.

Tout comme pour le magnésium, l'acide pidolique est également associé au zinc afin d'en assurer une assimilation optimale ainsi qu'une meilleure pénétration intracellulaire.

Le Pido-Magnesium® aide à mieux dormir

Lorsque l'on s'entraîne dur, il est parfois difficile de se relaxer après l'effort. En restant tendu, on fatigue d'autant plus nerveusement. Et pendant que l'on est tendu, le système nerveux ne peut évidemment pas se régénérer.

Le Pido-Magnesium® possède les vertus relaxantes qui favoriseront la régénération nerveuse en aidant à mieux dormir.

Des études scientifiques ont testé différentes formes de magnésium ou un placebo chez des rats. Ces derniers ont reçu soit du Pido-Magnesium® de l'aspartate de magnésium, du lactate de magnésium ou un placebo, 1 heure avant l'endormissement (3). Référence scientifique :
(3) Teste JF. [Psychopharmacological properties of three magnesium salts: pidolate, lactate and aspartate]. Ann Pharm Fr. 1995;53(4):176-83.
Une fois qu'ils dormaient, les chercheurs ont brusquement réveillé les rats.
- Avec le placebo ou de l'aspartate de magnésium, aucun des rats n'a pu se rendormir immédiatement après ce réveil, car ils sont restés agités nerveusement.
- 14% ont pu se rendormir immédiatement grâce au lactate de magnésium.
- 71% ont pu se rendormir immédiatement grâce au Pido-Magnesium®.

Nous voyons donc que le Pido-Magnesium® est la forme de magnésium la plus efficace pour la relaxation nerveuse après un stress et pour favoriser le sommeil.

Chez certains utilisateurs, la supplémentation de zinc-magnésium va accélérer l'endormissement. Mais c'est surtout sur la qualité du sommeil que le ZMB PIDOLATES Nutrimuscle fera la différence. La régénération du système nerveux sera ainsi plus efficace et vous serez rapidement plus fort sous la barre.

Le Pido-Magnesium® aide à la relaxation musculaire

Dans une seconde expérience, d'autres rats ont reçu ces mêmes formes de magnésium, 1 heure avant une injection d'amphétamine. Le but de cette dernière étant d'induire une excitation nerveuse extrême des animaux (3). Référence scientifique :
(3) Teste JF. [Psychopharmacological properties of three magnesium salts: pidolate, lactate and aspartate]. Ann Pharm Fr. 1995;53(4):176-83.


L'aspartate de magnésium et le lactate de magnésium augmentent le niveau de stress de 10%. Au contraire, grâce à une relaxation musculaire, le Pido-Magnesium® abaisse le niveau de stress de 30%.

Les études scientifiques in-vitro (en tube à essai) effectuées sur le couple nerf-muscle montrent que le Pido-Magnesium® induit une relaxation qui est réversible.

Ceci veut dire que contrairement aux médicaments qui ont pour objet de relaxer les muscles, le matin, vous vous réveillerez en forme et fort et non tout faible, car l'action relaxante aura cessé d'agir. Vous pourrez donc vous entraîner ou débuter votre journée en pleine forme.

L'acide pidolique et cerveau

Dans le cerveau, l'acide pidolique agit comme un antagoniste du glutamate (un acide aminé qui se comporte comme un stimulant du système nerveux central). Si le glutamate est une bonne chose pour s'entraîner, car il donne de la force, le soir, il peut par contre empêcher de dormir.

L'acide pidolique va entraver l'action du glutamate ce qui explique l'effet relaxant de cette protéine. L'acide pidolique est d'autant plus efficace qu'il est couplé avec un autre relaxant nerveux : le magnésium (3). Référence scientifique :
(3) Teste JF. [Psychopharmacological properties of three magnesium salts: pidolate, lactate and aspartate]. Ann Pharm Fr. 1995;53(4):176-83.


Mais les bénéfices de l'acide pidolique ne s'arrêtent pas là. Les recherches scientifiques ont montré que l'usage régulier de l'acide pidolique améliore la mémoire, ceci, aussi bien chez l'animal que chez l'homme (4 - 5). Référence scientifique :
(4) Drago F. Pyroglutamic acid improves learning and memory capacities in old rats. Funct Neurol. 1988 Apr-Jun;3(2):137-43.
(5) Grioli S. Pyroglutamic acid improves the age associated memory impairment. Fundam Clin Pharmacol. 1990;4(2):169-73.

Relaxation vasculaire

Les études médicales ont également démontré que le Pido-Magnesium® favorisait la relaxation vasculaire ce qui améliore les échanges sanguins (6 - 13). Référence scientifique :
(6) Hadjistavri LS. Beneficial effects of oral magnesium supplementation on insulin sensitivity and serum lipid profile. Med Sci Monit. 2010 Jun;16(6):CR307-312.
(13) Hatjistavri LS. Oral magnesium supplementation reduces ambulatory blood pressure in patients with mild hypertension. Am J Hypertens. 2009 Oct;22(10):1070-5.
Ainsi, l'arrivée des nutriments anaboliques, dans un sens, et l'évacuation, dans l'autre sens, des déchets métaboliques induits par l'entraînement, s'accélèrent.

De plus, le travail cardiaque s'en trouve facilité ce qui contribue au repos général et à un meilleur sommeil.

Impacts long terme du pidolate

Le pidolate (aussi appelé acide L-pyrrolidone carboxylique par les scientifiques) est une molécule naturellement présente dans notre corps, en particulier dans la peau, le foie et le cerveau (7). Référence scientifique :
(7) Wolfersberger MG. L-Pyrrolidone carboxylic acid content in mammalian epidermis and other tissues. Journal of Investigative Dermatology. 1973. 60, 278–281.
Au sein de ce dernier, le pidolate y favorise la sécrétion de GABA, une molécule naturelle qui facilite la relaxation.

Du fait de sa présence dans de multiples tissus, l’impact du pidolate a été évalué dans de très diverses pathologies. Ainsi, de nombreuses études ont examiné les effets d'une prise plus ou moins longue de pidolate sur la santé.

Nous possédons une quantité importante d'études qui démontrent l’innocuité long terme du pidolate en prise orale, aussi bien chez des adultes, des seniors, des femmes enceintes que chez des enfants et des adolescents (8 à 13) Référence scientifique :
(8) Cosaro E. Effects of magnesium supplements on blood pressure, endothelial function and metabolic parameters in healthy young men with a family history of metabolic syndrome. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2014 Nov;24(11):1213-20.
(9) Falco CN. Late Outcome of a Randomized Study on Oral Magnesium for Premature Complexes. Arq Bras Cardiol. 2014 Nov 11;0.
(10) Falco CN. Successful improvement of frequency and symptoms of premature complexes after oral magnesium administration. Arq Bras Cardiol. 2012;98(6):480-7.
(11) Salami A. Evaluation des effets du pidolate de magnésium comme traitement adjuvant dans l'hypertension artérielle chez le sujet âgé. Médecine d'Afrique noire. 2012, vol. 59, no12, pp. 553-556.
(12) Medegan B. Apport du Pidolate de magnésium injectable et buvable chez le patient asthmatique Médecine d'Afrique noire. 2012, vol. 59, no11, pp. 507-509.
(13) Hatjistavri LS. Oral magnesium supplementation reduces ambulatory blood pressure in patients with mild hypertension. American Journal of Hypertension. 2009. vol. 22, no. 10, pp. 1070–1075.
(14 à 19) Référence scientifique :

(14) Hankins JS. Phase I study of magnesium pidolate in combination with hydroxycarbamide for children with sickle cell anaemia. Br J Haematol. 2008 Jan;140(1):80-5.
(15) Grazzi L. Magnesium as a preventive treatment for paediatric episodic tension-type headache: results at 1-year follow-up. Neurological Sciences. 2007. Volume 28, Issue 3, pp 148-150.
(16) N'Guessan E. Resultats de l'utilisation du Pidolate de Magnesium per os (MAG2 buvable®) : Dans l'hypertension arterielle moderee chez la femme enceinte. Médecine d'Afrique noire. 2006, vol. 53, no10, pp. 521-524.
(17) Grazzi L. Magnesium as a treatment for paediatric tension-type headache: a clinical replication series. Neurological Sciences. 2005, Volume 25, Issue 6, pp 338-341.
(18) Anderson RA. Potential Antioxidant Effects of Zinc and Chromium Supplementation in People with Type 2 Diabetes Mellitus. Journal of the American College of Nutrition. 2001 Volume 20, Issue 3, p: 212 - 218.
(19) De Franceschi L. Oral magnesium pidolate: effects of long-term administration in patients with sickle cell disease. Br J Haematol. 2000. 108(2):284-9.
(20 à 26). Référence scientifique :
(20) De Franceschi L.The Effect Of Dietary Magnesium Supplementation On The Cellular Abnormalities Of Erythrocytes In Patients With Beta Thalassemia Intermedia. Haematologica. 1998 83: 118-125.
(21) Corica F. Effects of oral magnesium supplementation on plasma lipid concentrations in patients with non-insulin-dependent diabetes mellitus. Magnesium Research. 1994, 7(1):43-47.
(22) Castelli S. Magnesium in the prophylaxis of primary headache and other periodic disorders in children. Medical and Surgical Pediatrics. 1993, 15(5):481-488.
(23) Benassi L. Effectiveness of magnesium pidolate in the prophylactic treatment of primary dysmenorrhea. Clin Exp Obstet Gynecol. 1992;19(3):176-9.
(24) Martin M. Intravenous and oral magnesium supplementations in the prophylaxis of cisplatin-induced hypomagnesemia. Results of a controlled trial. American Journal of Clinical Oncology. 1992, 15(4):348-351.
(25) Ferrara LA. Long-Term Magnesium Supplementation in Essential Hypertension. Cardiology. 1992;81:25–33.
(26) Cipolla C. Magnesium pidolate in the treatment of seasonal allergic rhinitis. Preliminary data. Magnesium Research. 1990 Jun;3(2):109-12.

Références scientifiques

(1) Jamesa LJ. Milk protein addition to a post-exercise carbohydrate–electrolyte rehydration solution. Is there a dose-response relationship ? Proceedings of the Nutrition Society (2011), 70: E118
(2) Berardi JM. Postexercise muscle glycogen recovery enhanced with a carbohydrate-protein supplement. Med Sci Sports Exerc. 2006 Jun;38(6):1106-13.
(3) Teste JF. [Psychopharmacological properties of three magnesium salts: pidolate, lactate and aspartate]. Ann Pharm Fr. 1995;53(4):176-83.
(4) Drago F. Pyroglutamic acid improves learning and memory capacities in old rats. Funct Neurol. 1988 Apr-Jun;3(2):137-43.
(5) Grioli S. Pyroglutamic acid improves the age associated memory impairment. Fundam Clin Pharmacol. 1990;4(2):169-73.
(6) Hadjistavri LS. Beneficial effects of oral magnesium supplementation on insulin sensitivity and serum lipid profile. Med Sci Monit. 2010 Jun;16(6):CR307-312.
(7) Wolfersberger MG. L-Pyrrolidone carboxylic acid content in mammalian epidermis and other tissues. Journal of Investigative Dermatology. 1973. 60, 278–281.
(8) Cosaro E. Effects of magnesium supplements on blood pressure, endothelial function and metabolic parameters in healthy young men with a family history of metabolic syndrome. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2014 Nov;24(11):1213-20.
(9) Falco CN. Late Outcome of a Randomized Study on Oral Magnesium for Premature Complexes. Arq Bras Cardiol. 2014 Nov 11;0.
(10) Falco CN. Successful improvement of frequency and symptoms of premature complexes after oral magnesium administration. Arq Bras Cardiol. 2012;98(6):480-7.
(11) Salami A. Evaluation des effets du pidolate de magnésium comme traitement adjuvant dans l'hypertension artérielle chez le sujet âgé. Médecine d'Afrique noire. 2012, vol. 59, no12, pp. 553-556.
(12) Medegan B. Apport du Pidolate de magnésium injectable et buvable chez le patient asthmatique Médecine d'Afrique noire. 2012, vol. 59, no11, pp. 507-509.
(13) Hatjistavri LS. Oral magnesium supplementation reduces ambulatory blood pressure in patients with mild hypertension. American Journal of Hypertension. 2009. vol. 22, no. 10, pp. 1070–1075.
(14) Hankins JS. Phase I study of magnesium pidolate in combination with hydroxycarbamide for children with sickle cell anaemia. Br J Haematol. 2008 Jan;140(1):80-5.
(15) Grazzi L. Magnesium as a preventive treatment for paediatric episodic tension-type headache: results at 1-year follow-up. Neurological Sciences. 2007. Volume 28, Issue 3, pp 148-150.
(16) N'Guessan E. Resultats de l'utilisation du Pidolate de Magnesium per os (MAG2 buvable®) : Dans l'hypertension arterielle moderee chez la femme enceinte. Médecine d'Afrique noire. 2006, vol. 53, no10, pp. 521-524.
(17) Grazzi L. Magnesium as a treatment for paediatric tension-type headache: a clinical replication series. Neurological Sciences. 2005, Volume 25, Issue 6, pp 338-341.
(18) Anderson RA. Potential Antioxidant Effects of Zinc and Chromium Supplementation in People with Type 2 Diabetes Mellitus. Journal of the American College of Nutrition. 2001 Volume 20, Issue 3, p: 212 - 218.
(19) De Franceschi L. Oral magnesium pidolate: effects of long-term administration in patients with sickle cell disease. Br J Haematol. 2000. 108(2):284-9.
(20) De Franceschi L.The Effect Of Dietary Magnesium Supplementation On The Cellular Abnormalities Of Erythrocytes In Patients With Beta Thalassemia Intermedia. Haematologica. 1998 83: 118-125.
(21) Corica F. Effects of oral magnesium supplementation on plasma lipid concentrations in patients with non-insulin-dependent diabetes mellitus. Magnesium Research. 1994, 7(1):43-47.
(22) Castelli S. Magnesium in the prophylaxis of primary headache and other periodic disorders in children. Medical and Surgical Pediatrics. 1993, 15(5):481-488.
(23) Benassi L. Effectiveness of magnesium pidolate in the prophylactic treatment of primary dysmenorrhea. Clin Exp Obstet Gynecol. 1992;19(3):176-9.
(24) Martin M. Intravenous and oral magnesium supplementations in the prophylaxis of cisplatin-induced hypomagnesemia. Results of a controlled trial. American Journal of Clinical Oncology. 1992, 15(4):348-351.
(25) Ferrara LA. Long-Term Magnesium Supplementation in Essential Hypertension. Cardiology. 1992;81:25–33.
(26) Cipolla C. Magnesium pidolate in the treatment of seasonal allergic rhinitis. Preliminary data. Magnesium Research. 1990 Jun;3(2):109-12.

3 gélules 100 g AJR*
Magnésium 104 mg8 g28 %
Zinc 3 mg0,2 g30 %
Vitamine B6 4 mg0,3 g286 %
*AJR : Apport Journalier Recommandé

Ingrédients ZMB PIDOLATES Nutrimuscle
magnésium pidolate, inuline Frutafit® HD, zinc pidolate, vitamine B6, gélule transparente (gélatine de bœuf).

PAS DE GÉLULES DE CHINE NI D’EUROPE DE L’EST
CHEZ NUTRIMUSCLE !

Gros plan sur les gélules transparentes Nutrimuscle

Afin de ne pas compromettre l'efficacité de ses suppléments en gélules, Nutrimuscle n'utilise que des gélules de qualité pharmaceutique et sans colorant. Ces dernières sont composées à 100% de gélatine d'origine bovine (plus coûteuse) contrairement à la gélatine classique, issue de porc.

Les gélules transparentes Nutrimuscle sont fabriquées dans le respect des directives cGMP en France et en Belgique par le leader du secteur, Capsugel© certifiée HACCP et ISO9001. Nos gélules ne viennent donc pas d'un obscur producteur de Chine ou des pays de l'Est, n'offrant aucune garantie sanitaire.

Comme le confirme le certificat d’analyses, les gélules Capsugel© sont rigoureusement testées afin de garantir l'absence de métaux lourds, bactéries et autres substances toxiques ainsi que l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Une fois dans l'estomac, elles sont conçues pour se désintégrer en moins de 15 minutes.

Les gélules transparentes Nutrimuscle ne contiennent aucune substance irradiée et ne renferment aucun produit conservateur, ni colorant.

Les gélules Nutrimuscle respectent les convictions religieuses de chacun

Chez Nutrimuscle, nous sommes convaincus que les convictions religieuses ne doivent pas constituer un frein à la progression en empêchant de se supplémenter en gélules.

Ainsi, les gélules Nutrimuscle possèdent la double certification :
HALAL et KASHER.

Quand prendre le ZMB PIDOLATES Nutrimuscle ?

Le timing de prise du ZMB PIDOLATES Nutrimuscle est crucial. Comme il aide à mieux dormir et facilite la relaxation musculaire, il faut le prendre le soir au dîner ou avant de se coucher.

Il est évident que le ZMB PIDOLATES Nutrimuscle n'est pas un supplément à prendre le matin ou pire, juste avant l'entraînement. Il s'agit d'un supplément de récupération, pas un stimulant !

Combien de ZMB PIDOLATES Nutrimuscle faut-il prendre ?

Les doses du ZMB PIDOLATES Nutrimuscle sont évidemment à moduler en fonction de ses besoins spécifiques en minéraux. Afin de couvrir 100% des besoins journaliers en :
- Magnésium (soit 375 mg), il faut l'équivalent de 4,33g de Pido-Magnesium® (1g de Pido-Magnesium® apportant environ 87mg de Magnésium et 913 mg d'acide pidolique).
- Zinc (soit 10 mg), il faut l'équivalent de 49,1mg de Pido-Zinc®. (1mg de Pido-Zinc® apportant environ 0,2mg de Zinc et 0,8mg d'acide pidolique).

Heureusement, l'alimentation couvre une grande partie de ces besoins même si, comme le montrent les études, les Français ne reçoivent en moyenne que 88% du minimum recommandé (1). Référence scientifique :
(1) Czernichow S. Relationship between serum, red cell, urinary and dietary magnesium in a middle-aged French adult population. Int J Vitam Nutr Res. 2004 Mar;74(2):123-8.
La supplémentation en ZMB PIDOLATES Nutrimuscle viendra combler ce déficit.

La posologie moyenne est de 3 gélules à prendre simultanément le soir au dîner ou avant de se coucher, ce qui vous procure un total de 1200 mg de Pido-Magnesium® et 15 mg de Pido-Zinc®.

Interactions avec d'autres produits Nutrimuscle

Synergies entre suppléments :
ZMB PIDOLATES Nutrimuscle améliore l'efficacité du YERBA MATÉ BIO et du NATURAL BIO BURNER.

Antagonismes entre suppléments :
ZMB PIDOLATES n'est pas à prendre en même temps que du BICARBONATE DE POTASSIUM pour éviter les ballonnements et avec du GUARANA BIO GUAYAPI afin de ne pas entraver son action stimulante.

Références scientifiques

(1) Czernichow S. Relationship between serum, red cell, urinary and dietary magnesium in a middle-aged French adult population. Int J Vitam Nutr Res. 2004 Mar;74(2):123-8.




LES ÉTUDES SCIENTIFIQUES ASSOCIÉES