⛔️ Nous ne vendons pas ce que nous ne consommons pas ⛔️

Protéines Totales

29,50€
  • Origine et production française
  • Filtration directe du lait
  • Fort effet de satiété
  • Assimilation rapide et prolongée grâce à la caséine
  • Très bonne digestibilité
Les 2 protéines du lait originel de vache : 80% de caséine micellaire + 20% d... En savoir plus
  • casher
  • +
  • halal
  • sans gluten
  • végétarien
  • Poudre
Taille
  • 1,2 kg
  • 4 kg
  • 6 kg
  • 20 kg
  • 25 kg
  • 130 g (3 doses)
Goût
  • Nature
  • Chocolat
  • Vanille
  • Fraise
  • Banane
  • Mangue
Date optimale de consommation : 03/2022
29,50€
Quantité
- 1 +

Description

Que sont les Protéines Totales ?

Les protéines totales de lait Nutrimuscle contiennent les deux types de protéines du lait originel de vache : 80 % de caséine micellaire + 20 % de whey. 

Les analyses médicales ont mis en lumière une synergie anabolique de ce ratio 80-20 de caséine-whey, ce qui explique les excellents résultats obtenus sur l'anabolisme avec les protéines totales.

Quels sont les bénéfices des protéines totales pour vous ?

Action sur les protéines

La protéine totale est à la fois anabolique grâce à l'assimilation rapide de la whey, et anti-catabolique grâce à l'assimilation lente et durable de la caséine micellaire.

Prise de masse musculaire

Le fait de combiner une protéine anabolique à digestion rapide (whey bio-active) avec une protéine anti-catabolique à digestion lente (protéine totale de lait) induit une synergie favorable à la prise de muscle.

Efficacité contre les kilos superflus

Protéines totales et Bacillus Coagulans

Les protéines totales aromatisées Nutrimuscle contiennent des Bacillus Coagulans GanedenBC30®. Cela permet d’accroître l'assimilation des acides aminés, d’optimiser la santé et de lutter contre les troubles digestifs, tels les ballonnements que l'on peut ressentir avec une alimentation hypercalorique ou au régime, tous deux particulièrement riches en protéines.

Pour avoir plus de détails sur les bénéfices des protéines totales Nutrimuscle, vous pouvez consulter la partie En savoir plus.

Composition nutritionnelle des protéines totales Nutrimuscle

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

Protéines totales natures : 


Protéines totales aromatisées : 


Ingrédients

Protéines totales natures :

  • Protéines totales du lait non instantanéisées (sans lécithine de soja).

Protéines totales aromatisées : 

  • Protéines totales du lait non instantanéisées (sans lécithine de soja) ;
  • Arôme : inuline Frutafit® HD ;
  • Édulcorant : Splenda® sucralose ;
  • Lactase Tolerase(™) L ;
  • Bacillus coagulans GBI-30 6086.

Les protéines totales Nutrimuscle

Obtenues par ultrafiltration à basse température de lait écrémé les protéines totales de lait Nutrimuscle ne sont pas dénaturées et possèdent une haute valeur nutritionnelle naturelle.

Sans lécithine de soja (OGM), sans aspartame, pauvres en glucides et en lipides, les protéines totales de lait Nutrimuscle bénéficient d’un excellent aminogramme favorisant la prise de muscles sans graisse.

Composition

Composition nutritionnelle des Protéines Totales Nutrimuscle

NATURE100 g40 g
120 g
Protides81,5 g32,6 g
97,8 g
Glucides
4,3 g1,72 g
5,2 g
Lipides1,4 g0,56 g1,7 g
Calories356 kcal142,4 kcal
427 kcal
Energie
1487 kJ
594,8 kJ
1784,7 kJ
Potassium**330 mg132 mg396 mg
Magnésium**110 mg44 mg132 mg


AROMATISÉE40 G 100 G 120 G
Protéines31,4 g78,5 g94,2 g
Glucides3,6 g9 g10,8 g
Lipides0,6 g1,5 g1,8 g
Calories146 kcal364 kcal437 kcal
Energie608 kj1519 kj1823 kj
Calcium** 800 mg2000 mg2400 mg
Potassium** 152 mg380 mg456 mg
Magnesium** 42 mg105 mg126 mg
Sodium** 46 mg115 mg138 mg
Phosphore**512 mg1280 mg1536 mg


**Minéraux : Naturellement contenus

  • 1 g (gramme) = 1000 mg (milligramme)

Les teneurs en protéines indiquées dans la composition nutritionnelle des Protéines Totales Nutrimuscle s’entendent pour 40g, 100g ou 120g  de poudre dans le conditionnement, c’est à dire ce que vous allez réellement consommer.

Ne sont donc pas affichées les valeurs sur "extrait sec" comme nous l'expliquons dans notre page sur notre transparence.

Aminogrammes des Protéines Totales Nutrimuscle

40 g100 g (1)
100 g (2)
Alanine 1011 mg 2527 mg
3100 mg
Arginine
1076 mg 2690 mg
3300 mg
A. aspartique
2380 mg 5950 mg
7300 mg
Cystine 228 mg
571 mg
700 mg
A. glutamique
6846 mg
17115 mg
21000 mg
Glycine 587 mg 1467 mg 1800 mg
Histidine 848 mg 2119 mg 2600 mg
Isoleucine** 1663 mg 4157 mg 5100 mg
Leucine** 3130 mg 7824 mg 9600 mg
Lysine 2575 mg 6439 mg 7900 mg
Méthionine 815 mg 2038 mg 2500 mg
Phénylalanine 1500 mg 3749 mg 4600 mg
Proline 3032 mg 7580 mg 9300 mg
Sérine 1565 mg 3912 mg 4800 mg
Thréonine 1337 mg 3342 mg 4100 mg
Tryptophane 424 mg 1060 mg 1300 mg
Tyrosine 1565 mg 3912 mg 4800 mg
Valine** 2021 mg 5053 mg 6200 mg
TOTAL 32,4 g 81,5 g 100 g
TOTAL BCAA**
6813 mg 17034 mg 20900 mg

Les valeurs des acides aminés indiquées dans l’aminogramme des Protéines Totales Nutrimuscle sont pour 100g de poudre dans le conditionnement (100-1), c’est à dire ce que vous allez réellement consommer, et pour 100g d’acides aminés (100-2).

Ne sont donc pas affichées les valeurs sur "extrait sec" comme nous l'expliquons dans notre page sur notre transparence.

Conseils d'utilisation

À qui s’adressent les protéines totales Nutrimuscle ?

Les protéines totales Nutrimuscle s’adressent aux personnes souhaitant varier leurs sources de protéines et d’acides aminés, et en particulier :

  • Aux sportifs pour la prise de muscle ;
  • Aux sédentaires à qui l’action coupe-faim et perte de graisse est très utile lors d’un régime.

Posologie

Diluer 40 g (3 doseurs) dans 25 cl de lait ou d’eau minérale tempérée, 3 fois par jour.

Dans le cas d’une utilisation avec des Bacillus Coagulans, évitez de diluer les protéines totales Nutrimuscle dans l'eau chlorée comme celle du robinet, une partie des bactéries des Bacillus Coagulans GanedenBC30® serait détruite.

À quel moment prendre les protéines totales Nutrimuscle ?

L'action des protéines totales débute rapidement après la prise. En 30 minutes, le niveau sanguin des acides aminés est multiplié par 5 et celui des BCAA (les acides aminés les plus anaboliques) augmente de 150 %. Six heures après la prise, le niveau des acides aminés reste multiplié par 4 et celui des BCAA est toujours doublé. Sept heures après la prise, les niveaux d'acides aminés retournent lentement à leurs valeurs initiales. Il est temps de reprendre des protéines totales de lait Nutrimuscle ou d'effectuer un repas riche en protéines. 

Au réveil

Le matin, après le jeûne de la nuit, il faut se réveiller avec une mégadose de protéines, car à ce moment-là, l'appareil digestif va prélever une très grande partie des protéines de ce premier repas. En surdosant son apport, on garantit que ses muscles, eux aussi, recevront assez de protéines pour couvrir leurs besoins (1). Cette situation, anaboliquement catastrophique, explique pourquoi le simple fait de manger des protéines le matin multiplie presque par trois l'ampleur de l'anabolisme (2).

Entre les repas

Prendre de 20 g à 30 g de protéines totales de lait Nutrimuscle toutes les trois heures en plus des repas afin de combler d'éventuels vides anaboliques.

Le soir et la nuit

Afin de limiter la protéolyse nocturne, prendre 30 g de protéines totales de lait Nutrimuscle juste avant le coucher permet de remplacer le catabolisme nocturne par un anabolisme puissant. Si vous le désirez, au milieu de la nuit, vous pouvez reprendre 20 g de protéines totales de lait Nutrimuscle afin de conserver un bilan azoté positif.

Avant un entraînement

La prise de 20 g de protéines totales de lait Nutrimuscle une heure avant l'effort permet de minimiser le catabolisme.

Après un entraînement

Utilisez de 20 g à 60 g de protéines totales de lait Nutrimuscle immédiatement après l'effort, surtout si vous n'avez pas la possibilité de manger rapidement après l'entraînement, ne souhaitez pas remanger trop vite afin de bénéficier le plus longtemps possible de l'accélération de l'oxydation des graisses qui suit un entraînement et faites du cardio après la musculation. 

La prise de protéines totales de lait Nutrimuscle assurera la riposte anabolique et inhibera l'action catabolique du cardio, sans pour autant entraver son action lipolytique (anti-graisse).

Comment prendre les Protéines totales Nutrimuscle ?

Sans arôme, d’un bon goût naturel lacté, les protéines totales Nutrimuscle peuvent être consommées en l’état ou sucrées avec le sucralose Nutrimuscle. Vous pourrez aussi en agrémenter le goût en y ajoutant du cacao, du café, du thé, un sirop de votre choix, une fraise, une feuille de menthe, ou en shaker fruité : banane, pomme, fraises, etc.

Comment préparer et consommer ses protéines ?

Les gaz générés par la consommation des protéines en poudre ne viennent pas des protéines. Ils proviennent principalement de la température du liquide dans lequel elles sont diluées. Ce liquide froid, voire souvent trop froid, consommé plusieurs fois par jour en quantité (1,5 à 2 l) crée un choc thermique dans le système digestif, provoquant des ballonnements, des gaz, voire une tourista pour les plus sensibles. 

Nutrimuscle recommande de consommer ses protéines dans un liquide à température ambiante : préparer ses protéines le matin dans une bouteille et les consommer ensuite dans la journée. De cette façon, le mélange est homogène, car les bulles se sont évaporées donc plus de rots ; et la température ambiante du contenu ne perturbera pas votre digestion donc plus de gaz.

Interactions avec d'autres produits Nutrimuscle

Cette étude (4) porte un éclairage nouveau quant au profil des BCAA qu'il faut prendre avec sa protéine.
Il existe deux formes différentes de BCAA Nutrimuscle :

1. Les BCAA 4.1.1 Constructeurs, qui sont les plus riches en leucine pour optimiser l'anabolisme ;
2. Les BCAA 2.1.2 Résistance, riches en leucine et en valine afin de lutter contre le catabolisme et la fatigue de l'entraînement.

Une prise de caséine induit une moindre élévation de leucine. Afin d'optimiser l'anabolisme, il est donc judicieux de l'associer aux BCAA 4.1.1 Constructeurs plus riches en leucine. Il serait moins avisé de faire le contraire, ce qui déséquilibrerait encore plus l'aminogramme au lieu de le rééquilibrer vers un environnement plus favorable à l'anabolisme.

Synergies entre suppléments

Les protéines totales de lait Nutrimuscle sont en synergie avec les whey protéine, mais vont tendre à ralentir l'assimilation de ces dernières.

Antagonismes entre suppléments

Les protéines totales de lait Nutrimuscle ne sont pas à prendre en même temps que du bicarbonate de potassium pour éviter les ballonnements.

Références scientifiques

  • (1) Pennings B. Exercising before protein intake allows for greater use of dietary protein-derived amino acids for de novo muscle protein synthesis in both young and elderly men. Am J Clin Nutr. 2011 Feb;93(2):322-31.
  • (2) Levenhagen DK. Postexercise nutrient intake timing in humans is critical to recovery of leg glucose and protein homeostasis. Am J Physiol Endocrinol Metab. 2001 Jun;280(6):E982-93.

En savoir plus

Pureté des matières premières garantie

Il est rare de connaître le nom des fournisseurs des matières premières des suppléments que l'on consomme. Pourtant, c'est primordial afin de s'assurer de la traçabilité du produit.
Chez Nutrimuscle, nous n'utilisons que des protéines de très haut de gamme dont la qualité est garantie par les leaders mondiaux : Fonterra produit les Protéines totales de lait Nutrimuscle dans son usine de Nouvelle-Zélande.

En effet, ce qui nous importe prioritairement, c'est la qualité des matières premières, votre santé et les résultats que vous obtiendrez en utilisant nos suppléments nutritionnels. Cette qualité est essentielle pour les protéines comme les Protéines totales de lait Nutrimuscle qui est un aliment que vous consommez souvent (tous les jours voire plusieurs fois par jour) et dans des quantités importantes.

Des produits de qualité

Les protéines totales, aussi appelées protéines micellaires, représentent une avancée technique formidable dans la famille des protéines en remplacement de la « caséine ». Si l'on retrace l'historique des suppléments hyperprotéinés, on s’aperçoit qu'il y a eu une augmentation constante de leur qualité biologique.

Les premières protéines commercialisées sont apparues dans les années 40. Elles contenaient alors du soja. Très peu digeste, le soja a été supplanté 10 ans plus tard par le caséinate de calcium (que l'on appelle communément la caséine mais qui, du fait de son agrégation artificielle avec du calcium, ne se digérait pas très bien). Il a fallu attendre les années 90 pour que la whey se popularise. De qualité bien supérieure à la « caséine », elle remplace rapidement celle-ci, qui disparaît quasiment. De nos jours, les protéines totales de lait s’imposent d’elles-mêmes grâce à leurs qualités digestives et à leur complémentarité parfaite avec la whey. 

Pas de manipulation chimique ni génétique

Une simple manipulation chimique (dite « instantanéisation ») permet de transformer des protéines de mauvaise qualité, complètement insolubles, en protéines qui fondent dans l'eau. Chez Nutrimuscle, nous préférons utiliser des protéines de qualité afin d'éviter les processus chimiques. Les protéines totales de lait Nutrimuscle sont « non-instants ». Par conséquent, elles ne contiennent pas de lécithine de soja transgénique (OGM) ni de carboxyméthylcellulose, et n'ont pas subi de traitements à base de radiations ionisantes. 

Pourquoi beaucoup de protéines sont-elles traitées par la présure de veau ?

Cette manipulation intervient lors de la fabrication du fromage. La présure est indispensable pour altérer la structure moléculaire des protéines du lait afin qu'elles deviennent du fromage. Techniquement, on dit que la présure sert à faire floculer la partie caséine du lait. Cette dernière est donc contaminée par la présure de veau alors que ses acides aminés ont été dégradés au cours de la réaction de transformation du lait en fromage.

Chez Nutrimuscle, nous n'utilisons que de la matière noble pour nos protéines totales. Elles sont directement issues du lait par ultrafiltration à froid. Ainsi, les protéines totales de lait Nutrimuscle ne sont donc pas traitées avec de la présure de caillette de veau. L'intégrité et la qualité des acides aminés ne sont donc pas altérées, et aucun résidu animal étranger au lait n'est présent. Les protéines totales de lait Nutrimuscle conviennent donc parfaitement aux végétariens qui désirent se supplémenter en protéines.

Bénéfices liés aux Protéines totales plus en détails

Action sur les protéines

De par cette double origine, la protéine totale est à la fois :

  • Anabolique grâce à l'assimilation rapide de la whey ;
  • Anti-catabolique grâce à l'assimilation lente et durable de la caséine micellaire.

Les recherches scientifiques montrent que la prise de 43 g de caséine augmente l'anabolisme de 31 % tout en réduisant le catabolisme de 27 % (2).

Bonne absorption des protéines

Bien qu'elles soient d'un poids moléculaire (23 000 daltons) nettement plus élevé qu'une whey (15 000 daltons), la digestibilité des protéines totales de lait Nutrimuscle est quasi parfaite, puisqu'elle dépasse les 95 %. En théorie, plus le poids moléculaire d'une protéine est élevé, moins sa digestion est bonne. Mais ce n’est pas le cas pour les protéines totales : en contact avec l'acide de l'estomac, les protéines totales de lait Nutrimuscle forment une précipitation qui va ralentir leur digestion. C'est ce ralentissement qui permet leur bonne assimilation et explique leur longue durée d'action.

Prise de masse musculaire

Une nouvelle étude a comparé le comportement d'une caséine micellaire native lorsque celle-ci est utilisée : 

  • Juste après la musculation (8 séries lourdes pour les cuisses dans cette étude) ;
  • À jeun, au repos.

En 40 minutes, la prise de 20 g de caséine micellaire native augmente de 50 % le niveau de leucine dans le sang après l'entraînement et de 100 % le niveau de leucine dans le sang au repos. Une heure après la prise, le niveau de leucine dans le sang est quasiment revenu à son point de départ après l'entraînement et 50 % plus élevé qu'au départ dans le cas du repos (1). Ces différences ne s'expliquent pas du fait d'un ralentissement ou d'une malabsorption de la protéine pour cause d'entraînement. Elles traduisent une utilisation plus intense des acides aminés du fait de la stimulation de l'anabolisme musculaire par l'effort physique.

L'étude montre également que par rapport à une situation de repos, pour une même quantité de protéines, les muscles reçoivent 56 % d'acides aminés en plus lorsque les sujets ont utilisé les suppléments protéiques juste après l'entraînement. Cette meilleure absorption explique en partie pourquoi les protéines sont 16 % plus anaboliques après l'effort (1). (Note : une whey ou une protéine totale de lait aurait donné de meilleurs résultats grâce à leurs vitesses d'assimilation plus élevées.)

Du fait de cet anabolisme plus prononcé qui consomme des protéines, le niveau d'acides aminés sanguin va chuter beaucoup plus rapidement après l'effort qu'au repos. Il faut donc manger dans l'heure qui suit son encas post-effort. Au contraire, d'autres études ont montré que les caséinates de calcium semblaient réfractaires à cet effet stimulant de l'anabolisme de l'entraînement : les acides aminés stagnent dans le sang, inertes, au lieu d'agir dans les muscles (2). Il faut donc reprendre de la protéine assez vite après l'entraînement, y compris si on utilise une protéine dite lente (caséine native), car l'effort accélère en quelque sorte la vitesse d’assimilation de la protéine. Ceci, non pas durant la phase d'absorption, mais au niveau de son utilisation par les muscles.

Efficacité contre les kilos superflus

Lorsque l'on se met au régime pour perdre de la graisse, il faut revoir tout son programme alimentaire ainsi que la nature de sa supplémentation. La protéine numéro 1 lorsque l'on cherche à perdre de la graisse est la protéine totale de lait (aussi appelée caséine). En effet, afin de réduire son apport calorique, il faut espacer davantage ses repas afin de manger moins. Cet espacement peut se faire en passant d'une whey (protéine à digestion rapide) à la protéine totale de lait (protéine à digestion lente qui va limiter le catabolisme).

Au contraire, pour prendre du muscle sec, il convient de privilégier l'isolat de whey qui, grâce à sa rapidité de digestion, permet de multiplier les petits repas anaboliques. Dans ce contexte, la protéine totale de lait devient contre-productive, car elle ne permet pas de manger aussi fréquemment qu'avec l'isolat, du fait de sa lenteur d'action. Cependant, cette remarque n'est vraie que le jour. La nuit, la protéine totale de lait permet de limiter le catabolisme nocturne que l'on soit en prise de muscle ou en perte de graisse.
Une nouvelle étude vient renforcer le statut de la protéine totale de lait en protéine anti-graisse (3). 
Par rapport à de la whey, la protéine totale de lait augmente l'utilisation de notre propre graisse comme carburant. En d'autres termes, grâce à la prise de protéine totale de lait, notre corps brûle plus volontiers son gras qu'avec une whey apportant autant de calories.

La protéine totale de lait, en privilégiant l'usage des lipides, va protéger l'intégrité de la masse musculaire ce qui renforce son statut de protéine anti-catabolique. Détruire son gras étant le but numéro 1 du régime, la protéine totale de lait se révèle donc être notre meilleure alliée lors d'une restriction calorique.

Santé du système digestif avec la prise des Bacillus Coagulens

L’objectif de la prise des Bacillus Coagulans GanedenBC30® consiste à :

  1. Accroître l'assimilation des acides aminés, en particulier pour des acides aminés clés pour l'anabolisme comme la leucine et surtout la glutamine, que l'on a beaucoup de mal à assimiler correctement.
  2. Optimiser la santé : la prolifération des bactéries pathogènes dans le système digestif génère un grand nombre de substances toxiques. En luttant contre ces mauvaises bactéries, les Bacillus Coagulans GanedenBC30® induisent des effets surprenants contre les douleurs articulaires, le mauvais sommeil, etc.
  3. Lutter contre les troubles digestifs tels les ballonnements que l'on peut ressentir avec une alimentation hypercalorique ou au régime, tous deux particulièrement riches en protéines. Il faut utiliser au moins 100 millions de spores de Bacillus Coagulans par jour pour que des effets se produisent (2).

Références scientifiques

  • (1) Pennings B. Exercising before protein intake allows for greater use of dietary protein-derived amino acids for de novo muscle protein synthesis in both young and elderly men. Am J Clin Nutr. 2011 Feb;93(2):322-31.
  • (2) Smith TJ. Plasma amino acid responses after consumption of beverages with varying protein type. Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2009 Feb;19(1):1-17.
  • (3) Lorenzen J. The effect of milk proteins on appetite regulation and diet-induced thermogenesis. European Journal of Clinical Nutrition (2012) 66, 622–627
  • (4) Reitelseder S. Whey and casein labeled with L-[1-13C]leucine and muscle protein synthesis: effect of resistance exercise and protein ingestion. Am J Physiol Endocrinol Metab. 2011 Jan;300(1):E231-42

Certificats et études

Études

Livraison gratuite
en France, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas et Allemagne.
0% additif
0% excipient
100% matières premières
de qualité
Conçu en France
& fabriqué en Belgique
Transparence
Fournisseurs
et études consultables