⛔️ Nous ne vendons pas ce que nous ne consommons pas ⛔️
top sport

Isolat de caséine micellaire 92%

18,50€
  • Pur à 92%
  • Filtré directement à partir du lait
  • Assimilation très lente
  • Idéal le soir contre le catabolisme nocturne
  • Grand effet de satiété, idéal au régime
Assimilation lente, idéale pour un apport continu en collation et au coucher En savoir plus
  • Coupe-faim
  • +
  • Prise de muscle
  • Sèche
  • Poudre
Taille
  • 500 g
  • 1,2 kg
  • 3 kg
  • 5 kg
  • 15 kg
  • 20 kg
  • 120 g (3 doses)
Goût
  • Nature
  • Chocolat
  • Vanille
  • Fraise
  • Banane
  • Mangue
Date optimale de consommation : 05/2022
soit 37,00€ / kg
18,50€
Quantité
- 1 +
  • Produit offert dès 50€ d'achat
  • Livraison gratuite
  • Paiement en 3x sans frais

Description

Qu’est-ce qu’un isolat de caséine micellaire ?

Le lait contient naturellement 80 % de caséine et 20 % de whey. Une technique simple, de « cracking » (séparation des différents composants du lait) permet d'obtenir ce qui se nomme la protéine totale. Il s'agit d'un concentré de caséine + un concentré de whey native.

L'isolat de caséine ou caséine micellaire est une protéine plus pure que le simple concentré de caséine. L'isolat de caséine Nutrimuscle est pur à 92 %, ce qui est un record doublé d'une prouesse technique.

Quels sont les bénéfices de l’isolat de caséine micellaire pour vous ?

Action sur les protéines

La protéine totale est à la fois anabolique grâce à l'assimilation rapide de la whey, et anti-catabolique grâce à l'assimilation lente et durable de la caséine micellaire.

Prise de masse musculaire

Le fait de combiner une protéine anabolique à digestion rapide (whey bio-active) avec une protéine anti-catabolique à digestion lente (protéine totale de lait) induit une synergie favorable à la prise de muscle.

Efficacité contre les kilos superflus

La protéine numéro 1 lorsque l'on cherche à perdre de la graisse, c'est la caséine micellaire. En effet, afin de réduire son apport calorique, il faut espacer davantage ses repas afin de manger moins. Cet espacement peut se faire grâce à la caséine micellaire qui procure un effet de satiété prolongé.

Isolat de caséine micellaire et Bacillus Coagulans

L’isolat de caséine micellaire 92 % aromatisé contient des Bacillus Coagulans GanedenBC30®. Cela permet d’accroître l'assimilation des acides aminés, d’optimiser la santé et de lutter contre les troubles digestifs tels les ballonnements que l'on peut ressentir avec une alimentation hypercalorique ou au régime, tous les deux particulièrement riches en protéines.

Pour avoir plus de détails sur les bénéfices de l’isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle, vous pouvez consulter la partie En savoir plus.

Composition nutritionnelle de l’isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle

Valeurs nutritionnelles pour 100 g


Composition nutritionnelle pour 100 g d'Isolat de caséine micellaire 92 % : 


Composition nutritionnelle pour 100 g d'Isolat de caséine micellaire 92 % aromatisé : 


Ingrédients

Isolat de caséine micellaire 92 % : 

  • Isolat de protéines de lait (MPI) non instantanéisé (sans lécithine de soja).

Isolat de caséine micellaire 92 % aromatisé : 

  • Isolat de protéines de lait (MPI) non instantanéisé (sans lécithine de soja) ;
  • Arôme : inuline Frutafit® HD ;
  • Édulcorant : Splenda® sucralose ;
  • Lactase Tolerase(™)  L ;
  • Bacillus coagulans GBI-30 6086. 

Composition

Composition nutritionnelle de l'isolat de caséine micellaire 92% Nutrimuscle

NATURE100 g40 g120 g
PROTIDES84 g33,6 g
100,8 g
GLUCIDES3 g1,2 g
3,6 g
LIPIDES1,5 g0,6 g
1,8 g
CALORIES362 kcal144,8 kcal
433,8 kcal
ENERGIE
1511 kJ
604,4 kJ
1813 kJ
POTASSIUM**
300 mg120 mg
360 mg
MAGNÉSIUM**100 mg40 mg
120 mg
AROMATISÉ100 G40 G120 G
PROTIDES78,4 g31,4 g94,1 g
GLUCIDES10,2 g4,1 g12,2 g
LIPIDES0,9 g0,4 g1,1 g
CALORIES363 kcal145,2 kcal435,6 kcal
ENERGIE1515 kj606 kj1818 kj
POTASSIUM**280 mg112 mg336 mg
MAGNÉSIUM**95 mg38 mg114 mg
  • **Minéraux : Naturellement contenus
  • 1 g (gramme) = 1000 mg (milligramme)

Les teneurs en protéines indiquées dans la composition nutritionnelle de l'isolat de caséine micellaire 92% Nutrimuscle s’entendent pour 40g, 100g ou 120g  de poudre dans le conditionnement, c’est à dire ce que vous allez réellement consommer.

Ne sont donc pas affichées les valeurs sur "extrait sec" comme nous l'expliquons dans notre page sur notre transparence.

Aminogrammes de l'isolat de caséine micellaire 92% Nutrimuscle

40 g100 g (1)
100 g (2)
Alanine 974 mg 2436 mg
2900 mg
Arginine
1142 mg 2856 mg
3400 mg
A. aspartique
2352 mg 5880 mg
7000 mg
Cystine 168 mg
420 mg
500 mg
A. glutamique
7157 mg
17892 mg
21300 mg
Glycine 571 mg 1428 mg 1700 mg
Histidine 907 mg 2268 mg 2700 mg
Isoleucine** 1579 mg 3948 mg 4700 mg
Leucine** 2990 mg 7476 mg 8900 mg
Lysine 2419 mg 6048 mg 7200 mg
Méthionine 1008 mg 2520 mg 3000 mg
Phénylalanine 1546 mg 3864 mg 4600 mg
Proline 3360 mg 8400 mg 10000 mg
Sérine 1714 mg 4284 mg 5100 mg
Thréonine 1378 mg 3444 mg 4100 mg
Tryptophane 470 mg 1176 mg 1400 mg
Tyrosine 1814 mg 4536 mg 5400 mg
Valine** 2016 mg 5040 mg 6000 mg
TOTAL 33,6 g 84 g 100 g
TOTAL BCAA**
6586 mg 16464 mg 19600 mg

Les valeurs des acides aminés indiquées dans l’aminogramme de l'isolat de caséine micellaire 92% Nutrimuscle sont pour 100g de poudre dans le conditionnement (100-1), c’est à dire ce que vous allez réellement consommer, et pour 100g d’acides aminés (100-2).

Ne sont donc pas affichées les valeurs sur "extrait sec" comme nous l'expliquons dans notre page sur notre transparence.

Conseils d'utilisation

À qui s’adresse l’isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle ?

L’isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle s’adresse aux personnes souhaitant varier leurs sources de protéines et d’acides aminés, et en particulier :

  • Aux sportifs pour la prise de muscle ;
  • Aux sédentaires à qui l’action coupe-faim et perte de graisse est très utile lors d’un régime.

Posologie

Diluer 40 g (3 doseurs) dans 25 cl de lait ou d’eau minérale tempérée, 3 fois par jour.

À quel moment prendre l’isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle ?

L'action de l’isolat de caséine micellaire 92 % débute rapidement après la prise. En 30 minutes, le niveau sanguin des acides aminés est multiplié par cinq et celui des BCAA (les acides aminés les plus anaboliques) augmente de 150 %. Six heures après la prise, le niveau des acides aminés reste multiplié par quatre et celui des BCAA est toujours doublé. Sept heures après la prise, les niveaux d'acides aminés retournent lentement à leurs valeurs initiales. Il est temps de reprendre de l’isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle ou d'effectuer un repas riche en protéines. 

Au réveil

Le matin, après le jeûne de la nuit, il faut se réveiller avec une mégadose de protéines, car à ce moment-là, l'appareil digestif va prélever une très grande partie des protéines de ce premier repas. En surdosant son apport, on garantit que ses muscles, eux aussi, recevront assez de protéines pour couvrir leurs besoins (1). Cette situation, anaboliquement catastrophique, explique pourquoi le simple fait de manger des protéines le matin multiplie presque par trois l'ampleur de l'anabolisme (2).

Entre les repas

Prendre de 20 à 30 grammes d’isolat de caséine micellaire 92 % toutes les trois heures en plus des repas afin de combler d'éventuels vides anaboliques.

Le soir et la nuit

Afin de limiter la protéolyse nocturne, prendre 30 grammes d’isolat de caséine micellaire 92 % juste avant le coucher permet de remplacer le catabolisme nocturne par un anabolisme puissant. Si vous le désirez, au milieu de la nuit, vous pouvez reprendre 20 grammes d’isolat de caséine micellaire 92 % afin de conserver un bilan azoté positif.

Avant un entraînement

La prise de 20 grammes d’isolat de caséine micellaire 92 % une heure avant l'effort permet de minimiser le catabolisme.

Après un entraînement

Utilisez de 20 à 60 grammes d’isolat de caséine micellaire 92 % immédiatement après l'effort, et ce, surtout si vous n'avez pas la possibilité de manger rapidement après l'entraînement, ne souhaitez pas remanger trop vite afin de bénéficier le plus longtemps possible de l'accélération de l'oxydation des graisses qui suit un entraînement et faites du cardio après la musculation. La prise d’isolat de caséine micellaire 92 %, assurera la riposte anabolique et inhibera l'action catabolique du cardio sans pour autant entraver son action lipolytique (anti-graisse).

Comment prendre l’isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle ?

Sans arôme, d’un bon goût naturel lacté, l'isolat de caséine micellaire 92% peut être consommé en l’état ou sucré avec le sucralose ou la stévia Nutrimuscle. Vous pourrez aussi opter pour une délicieuse version aromatisée au chocolat, à la vanille, à la fraise ou à la banane !

Comment préparer et consommer ses protéines ?

Les gaz générés par la consommation des protéines en poudre ne viennent pas des protéines. Ils proviennent principalement de la température du liquide dans lequel elles sont diluées. Ce liquide froid, voire souvent trop froid, consommé plusieurs fois par jour en quantité (1,5 à 2 litres) crée un choc thermique dans le système digestif, provoquant des ballonnements, des gaz, voire une tourista pour les plus sensibles. 

Nutrimuscle recommande de consommer ses protéines dans un liquide à température ambiante : préparer ses protéines le matin dans une bouteille, et les consommer ensuite dans la journée. De cette façon, le mélange est homogène, car les bulles se sont évaporées donc plus de rots, et la température ambiante du contenu ne perturbera pas votre digestion, donc plus de gaz.

Interactions avec d'autres produits Nutrimuscle

Cette étude (4) porte un éclairage nouveau quant au profil des BCAA qu'il faut prendre avec sa protéine.
Il existe 2 formes différentes de BCAA Nutrimuscle :

  1. Les BCAA 4.1.1 Constructeurs qui sont les plus riches en leucine pour optimiser l'anabolisme ;
  2. Les BCAA 2.1.2 Résistance, riches en leucine et en valine afin de lutter contre le catabolisme et la fatigue de l'entraînement.

Une prise de caséine induit une moindre élévation de leucine. Afin d'optimiser l'anabolisme, il est donc judicieux de l'associer aux BCAA 4.1.1 Constructeurs plus riches en leucine. Il serait moins avisé de faire le contraire, ce qui déséquilibrerait encore plus l'aminogramme, au lieu de le rééquilibrer vers un environnement plus favorable à l'anabolisme.

Synergies entre suppléments

L’isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle est en synergie avec les whey protéine, mais va tendre à ralentir l'assimilation de ces dernières.

Antagonismes entre suppléments

L’isolat de caséine micellaire 92 % n’est pas à prendre en même temps que du bicarbonate de potassium pour éviter les ballonnements.

Références scientifiques

  • (1) Pennings B. Exercising before protein intake allows for greater use of dietary protein-derived amino acids for de novo muscle protein synthesis in both young and elderly men. Am J Clin Nutr. 2011 Feb;93(2):322-31.
  • (2) Levenhagen DK. Postexercise nutrient intake timing in humans is critical to recovery of leg glucose and protein homeostasis. Am J Physiol Endocrinol Metab. 2001 Jun;280(6):E982-93.

En savoir plus

Pureté des matières premières garantie

Il est rare de connaître le nom des fournisseurs des matières premières des suppléments que l'on consomme. Pourtant, c'est primordial afin de s'assurer de la traçabilité du produit. L’isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle est fabriqué par une coopérative française, La Prospérité Fermière, qui regroupe 1200 producteurs de lait dans le Nord-Pas-de Calais. Cette coopérative agricole, qui existe depuis 1949, élabore sa caséine à travers le groupe INGREDIA, certifié HACCP et ISO9001 qu'elle a créé en 1991. 

Tous les producteurs de lait rattachés à cette coopérative s'engagent à élever leurs vaches dans une culture traditionnelle, respectueuse de l'animal et de la nature. La taille des exploitations reste familiale et non industrielle. De ce fait, les aliments qui nourrissent les vaches sont le plus souvent, eux aussi, cultivés sur place par le même exploitant agricole. Ainsi, la grande majorité du lait produit l'est dans le respect de la charte nationale des bonnes pratiques d’élevage.

INGREDIA est reconnu comme un expert mondial en matière de :
• Cracking doux (séparation des protéines du reste du lait) grâce à des processus de fractionnement comme l'hydrolyse biologique ;
• Séchage des protéines non dénaturant, qui permet d'obtenir des protéines très fluides ;
• Mélange à sec une fois le lait réduit en poudre.

INGREDIA s'est spécialisé uniquement dans le cracking et dans les techniques qui concernent la fabrication des protéines de lait. Cette spécialisation explique qu'INGREDIA ait toujours été un leader en matière d'innovation. Ainsi, c'est INGREDIA qui, le premier en Europe, s'est équipé d'unités d'ultrafiltration des protéines. Grâce à la conjonction de la coopérative La Prospérité Fermière et d'INGREDIA, la traçabilité du lait utilisé comme matière première pour les protéines est parfaite et totale.

Des produits de qualité

La fluidification de la protéine semble être une bonne idée, mais certains fabricants profitent de cette étape pour adjoindre à la protéine des molécules plus ou moins chimiques et souvent issues d'OGM. C'est le cas du soja ou de la carboxyméthylcellulose (CMC) qui n'ont rien à faire dans une protéine et qui pourtant en polluent de nombreuses.

Si l'isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle a été fluidifié afin de faciliter son utilisation, à aucun moment n'a été ajouté de soja ou de carboxyméthylcellulose ni autre émulsifiant ou additif. L'isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle est le même à l'entrée du « lit de fluidification » qu'à la sortie, ce qui est rarement le cas pour les protéines concurrentes. De plus, le processus d'évaporation s'effectue à froid et non à chaud, comme cela se fait couramment, afin d'éviter de dénaturer la protéine.  

Pas de manipulation chimique ni génétique

Une simple manipulation chimique (dite « instantanéisation ») permet de transformer des protéines de mauvaise qualité, complètement insolubles, en protéines qui fondent dans l'eau. Chez Nutrimuscle, nous préférons utiliser des protéines de qualité afin d'éviter les processus chimiques. L’isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle est « non-instant ». Par conséquent, il ne contient pas de lécithine de soja transgénique (OGM) ni de carboxyméthylcellulose et n'a pas subi de traitements à base de radiations ionisantes. 

Pourquoi beaucoup de protéines sont-elles traitées par la présure de veau ?

La présure est indispensable pour altérer la structure moléculaire des protéines du lait, afin qu'elles deviennent du fromage. Techniquement, on dit que la présure sert à faire floculer la partie caséine du lait.

Ainsi, l'isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle n’est donc pas traité avec de la présure de caillette de veau. L'intégrité et la qualité des acides aminés ne sont donc pas altérées et aucun résidu animal étranger au lait n'est présent. L'isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle est donc une protéine qui convient parfaitement aux végétariens qui désirent se supplémenter en protéines.

Ne pas confondre caséinate et isolat de caséine

Les caséinates de calcium ou de magnésium sont de très anciennes formes de caséine. En effet, leur extraction s'effectue grâce à de l'acide sulfurique. Il s'agit d'un procédé chimique qui, bien évidemment, altère la qualité de la protéine. Leur usage a quasiment disparu, car il s'agit de protéines peu digestes.
De plus, ils sont pauvres en leucine, l'acide aminé le plus anabolique. L’isolat de caséine micellaire 92 % Nutrimuscle en contient 50 % de plus soit : 12 % contre 8 % en moyenne dans les caséinates. Cependant, il est malheureusement encore possible de trouver des caséinates dans certaines protéines en poudre, car ils sont peu chers à produire et permettent ainsi de plus gros bénéfices. Il faut donc rester vigilant et vérifier les ingrédients lors de l’achat.

Bénéfices liés à l’isolat de caséine micellaire 92 % plus en détails

Prise de masse musculaire

Une nouvelle étude a comparé le comportement d'une caséine micellaire native lorsque celle-ci est utilisée : 
• Juste après la musculation (8 séries lourdes pour les cuisses dans cette étude) ;
• À jeun, au repos.

En 40 minutes, la prise de 20 g de caséine micellaire native augmente de 50 % le niveau de leucine dans le sang après l'entraînement et de 100 % le niveau de leucine dans le sang au repos. Une heure après la prise, le niveau de leucine dans le sang est quasiment revenu à son point de départ après l'entraînement, et est 50 % plus élevé qu'au départ dans le cas du repos (1). Ces différences ne s'expliquent pas du fait d'un ralentissement ou d'une malabsorption de la protéine pour cause d'entraînement. Elles traduisent une utilisation plus intense des acides aminés, du fait de la stimulation de l'anabolisme musculaire par l'effort physique.

Idéale en cas de repas espacés

Si vous mangez peu fréquemment, soit par habitude (pas de petit-déjeuner ou déjeuner de midi par exemple), soit par obligation (pas de possibilité de restauration sur votre lieu de travail) ou par choix (régime hypocalorique - l'éloignement des repas permet de manger moins), la caséine devient la protéine de choix afin de couvrir ces périodes de vide anabolique.

Par contre, si vous vous alimentez fréquemment, pour augmenter rapidement votre masse musculaire, il est préférable d'utiliser une whey, qui agit plus vite, ce qui permet de multiplier les repas au lieu d'en diminuer la fréquence, comme c'est le cas avec la caséine. Cette différence de vitesse d'assimilation entre la caséine (digérée très lentement) tient au fait qu'une fois dans l'acide de l'estomac, la caséine se met à cailler, ce qui forme une précipitation qui va stagner longuement dans l'estomac. C'est par ce même type de procédé de caillage du lait que l'on fabrique le fromage, et donc que le lait passe d'un état liquide à un état solide. Même dans l'intestin, cette précipitation solide de caséine va se digérer très lentement. En effet, l’alpha-lactalbumine et la bêta-lactoglobuline qui composent la caséine sont très résistantes à la digestion gastrique et duodénale (1).

La caséine va donc « bourrer » le système digestif de manière efficace et durable. C'est comme cela qu'elle réduit l'appétit de façon tout à fait naturelle. La caséine est d'ailleurs la protéine qui coupe le mieux l'appétit. Au contraire, la whey ne précipite pas dans l'estomac. C'est pour cela qu'on ne fait pas de fromage à partir de la whey. Au contraire, les fabricants de fromage éliminent la whey, soit en la jetant à l'égout soit en la revendant aux marchands de protéines bas de gamme (attention, il ne faut pas confondre les déchets de whey, appelés whey fromagère avec la whey laitière, qui est directement issue du lait. Contrairement à la whey fromagère, la whey laitière n'a pas été détériorée lors de la séparation d'avec la caséine). Sans cette précipitation au contact de l'acide de l'estomac, la whey peut être assimilée très rapidement sans encombrer le système digestif.

En conséquence, la whey est une protéine à privilégier lorsque l'on recherche la prise de muscle et la prise de poids. La caséine est plus appropriée au régime lorsque l'on désire perdre le maximum de graisse tout en limitant au maximum la fonte musculaire. 

Efficacité contre les kilos superflus

Lorsque l'on se met au régime pour perdre de la graisse, il faut revoir tout son programme alimentaire ainsi que la nature de sa supplémentation. La protéine numéro 1 lorsque l'on cherche à perdre de la graisse, c'est la caséine micellaire (aussi appelée protéine totale). En effet, afin de réduire son apport calorique, il faut espacer davantage ses repas afin de manger moins. Cet espacement peut se faire en passant d'une whey (protéine à digestion rapide) à la caséine micellaire (protéine à digestion lente qui va limiter le catabolisme).

Au contraire, pour prendre du muscle sec, il convient de privilégier l'isolat de whey qui, grâce à sa rapidité de digestion, permet de multiplier les petits repas anaboliques. Dans ce contexte, la caséine micellaire devient contre-productive, car elle ne permet pas de manger aussi fréquemment qu'avec l'isolat de whey du fait de sa lenteur d'action. Cependant, cette remarque n'est vraie que le jour. La nuit, la caséine micellaire permet de limiter le catabolisme nocturne, que l'on soit en prise de muscle ou en perte de graisse. Une nouvelle étude vient renforcer le statut de la caséine micellaire en protéine anti-graisse (2). Par rapport à de la whey, la caséine micellaire augmente l'utilisation de notre propre graisse comme carburant. En d'autres termes, grâce à la prise de caséine micellaire, notre corps brûle plus volontiers son gras qu'avec une whey apportant autant de calories.

La caséine micellaire, en privilégiant l'usage des lipides, va protéger l'intégrité de la masse musculaire ce qui renforce son statut de protéine anti-catabolique. Détruire son gras étant le but numéro 1 du régime, la caséine micellaire se révèle donc être notre meilleur allié lors d'une restriction calorique.

La protéine nocturne idéale

Comme nous ne mangeons pas la nuit, nos muscles catabolisent. En effet, nous restons ainsi entre 6 et 10 heures sans manger. Cela ne viendrait à l'idée de personne de rester ainsi au cours de la journée, alors pourquoi faire de même la nuit ? Ceci est d'autant plus choquant que c'est la nuit que nos muscles sont les plus à même de récupérer si on leur en donne les moyens (acides aminés).

Ainsi, chez des culturistes qui restent une nuit entière sans manger soit presque 8 heures, le niveau de catabolisme protéique net atteint au total 11 micromoles par kilo de poids de corps. En d'autres termes, la nuit, on perd du muscle, car on reste trop longtemps sans manger. Au contraire, lorsque ces mêmes culturistes boivent 40 g de caséine avant d'aller se coucher, ils basculent d'une situation de catabolisme net à une situation d'anabolisme avec une rétention de protéine de 61 micromoles par kilo de poids de corps (3). Cette différence s'explique en grande partie par un anabolisme musculaire 22 % plus élevé sous caséine que sans (3). En effet, la digestion lente de la caséine permet de fournir aux muscles tous les acides aminés dont ils ont besoin pour récupérer tout au long de la nuit.

Références scientifiques

  • (1) Inglingstad RA. Comparaison de la digestion des caséines et des protéines de lactosérum du lait équin, bovin, caprin et humain par les enzymes gastro-intestinales humaines. Dairy Sci. Technol. 90 (2010) 549–563.
  • (2) Lorenzen J. The effect of milk proteins on appetite regulation and diet-induced thermogenesis. European Journal of Clinical Nutrition (2012) 66, 622–627.
  • (3) Res, PT. Protein Ingestion Prior To Sleep Improves Post-Exercise Overnight Recovery. Med Sci Sports Exerc. 2012 Aug;44(8):1560-9.
  • (4) Pennings B. Exercising before protein intake allows for greater use of dietary protein-derived amino acids for de novo muscle protein synthesis in both young and elderly men. Am J Clin Nutr. 2011 Feb;93(2):322-31.
  • (5) Evenepoel P. 13C-egg white breath test: a non-invasive test of pancreatic trypsin activity in the small intestine. Gut. 2000 Jan;46(1):52-7.
  • (6) Evenepoel P. Digestibility of cooked and raw egg protein in humans as assessed by stable isotope techniques. J Nutr. 1998 Oct;128(10):1716-22.

Certificats et études

Études


Transparence et
traçabilité
Produit offert
dès 50€ d'achat
Matières
100% Pures
Livraison
gratuite