⛔️ Nous ne vendons pas ce que nous ne consommons pas ⛔️

Whey Fromagère : Ce que certaines Marques veulent vous cacher

Ce que l’on ne vous a pas dit mais que vous devriez savoir

Malheureusement, sur le marché de la nutrition sportive, les informations que les consommateurs sont en droit de connaître ne sont pas données par la plupart des Marques.

Et pour cause, certains vendeurs de compléments alimentaires pour le sportif ont tout intérêt à masquer la réalité concernant l’élaboration de leurs protéines.

En effet, ce qu’ignore souvent le consommateur est la manière dont a été obtenu le produit fini qu’il va ingérer. Lorsque ce dernier achète sa protéine en poudre whey, il pense tout de suite aux protéines de lait et plus précisément d’une partie du lait appelée lactosérum. De plus, le consommateur, et il a raison, imagine que sa whey a été conçue spécialement pour une utilisation sportive.

Pourtant, la réalité est souvent toute autre, car bien des vendeurs de protéines proposent des whey fromagères dérivées du lait. Et il s’agit là bien plus qu’une simple nuance. On vous explique :

Beaucoup de protéines sont traitées par la présure de veau. Cette manipulation intervient lors de la fabrication du fromage. La présure est indispensable pour altérer la structure moléculaire des protéines du lait afin qu'elles deviennent du fromage. Techniquement, on dit que la présure sert à faire floculer la partie caséine du lait.

Les vendeurs de whey récupèrent, alors, les déchets qui découlent de cette manipulation chimique : la whey fromagère dérivée du lait. Non seulement cette dernière est contaminée par la présure de veau mais ses acides aminés sont également dégradés au cours de la réaction de transformation du lait en fromage. Mais ce n’est pas tout :

De plus en plus de protéines sont contaminées aux OGM. La raison ? L’opportunisme des Marques qui veulent surfer sur la vague « végétarien friendly ».

La présure qui est l'enzyme permettant la fermentation du lait venait autrefois de l'estomac des animaux. De nos jours, l'industrie fromagère utilise surtout de la présure de synthèse obtenue par fermentation OGM.

C'est paradoxalement ce type de présure synthétique OGM qui permet de vendre du fromage ou des protéines de lait aux végétariens puisque la présure n'est plus d'origine animale.

En théorie, on croit donc que cela semble plus sain pour la santé, mais dans les faits on ajoute des OGM dans son assiette ou son shaker. Ceci, bien sûr, sans que cela soit précisé sur l'étiquette.

Conclusion : le consommateur se retrouve avec une whey triturée, dénaturée à cause d'étapes complètement inutiles dans les usines de fromage. De plus, sans le savoir, le consommateur achète un produit présentant des contaminations qu’il rejetterait fermement s'il était conscient de leur existence.

Chez Nutrimuscle, nous n'utilisons que de la matière noble pour nos whey et l’ensemble de notre gamme de protéines

Les whey protéines natives Nutrimuscle ne sont pas traitées avec de la présure de caillette de veau. Elles sont directement issues du lait, pas des déchets fromagers.

L'intégrité et la qualité des acides aminés ne sont donc pas altérées et aucun résidu animal étranger au lait n'est présent. Les protéines natives Nutrimuscle sont donc des protéines qui conviennent parfaitement aux végétariens et à tous les sportifs qui désirent se supplémenter en protéines de très haute qualité.

Rédigé le 27/04/2020 par Nutrimuscle Conseil
Livraison gratuite
en France, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas et Allemagne.
0% additif
0% excipient
100% matières premières
de qualité
Conçu en France
& fabriqué en Belgique
Transparence
Fournisseurs
et études consultables