⛔️ Nous ne vendons pas ce que nous ne consommons pas ⛔️
bio

Milk & Egg Biologique

69,50€
  • Super synergie entre les protéines du lait et les protéines d’œuf
  • Idéal pour vos objectifs de prise de masse musculaire
  • Effet coupe-faim et perte de graisse
  • Un aminogramme complet grâce à la synergie lait-œuf
  • Très bonne digestibilité
La véritable milk & egg En savoir plus
  • bio
  • +
  • sans gluten
  • végétarien
  • Poudre
Taille
  • 1,2 kg
  • 4 kg
  • 6 kg
  • 130 g (3 doses)
Date optimale de consommation : 12/2021
69,50€
Quantité
- 1 +

Description

Qu’est-ce que la protéine Milk & Egg biologique ?

La protéine Milk & Egg biologique est une protéine qui combine les protéines totales de lait biologique Nutrimuscle et la protéine de blanc d’œuf biologique Nutrimuscle. L'objectif du Milk & Egg biologique Nutrimuscle est de procurer un anabolisme rapide grâce à la whey contenue dans les protéines totales biologiques ainsi qu'une action de fond sur la synthèse des protéines musculaires, et ce, grâce aux fractions bioactives uniques des protéines sériques natives laitières et de l'aminogramme élargi contenu dans les protéines de blanc d'œuf. Cette protéine procure aussi un très bon effet de satiété.

Quels sont les bénéfices du Milk & Egg biologique pour vous ?

Le mélange protéines totales biologiques + blanc d’œuf biologique apporte un aminogramme élargi qui permet une meilleure diversité et une récupération musculaire de qualité. La protéine totale de lait va protéger l'intégrité de la masse musculaire, ce qui renforce son statut de protéine anti-catabolique.

Efficacité contre les kilos superflus

La protéine totale de lait (aussi appelée caséine) s’affiche comme la protéine numéro 1 lorsque l'on cherche à perdre de la graisse, car elle va utiliser notre graisse comme carburant. 

Pour avoir plus de détails sur les bénéfices du Milk & Egg biologique Nutrimuscle, vous pouvez consulter la partie En savoir plus.

Composition nutritionnelle du Milk & Egg Nutrimuscle

Valeurs nutritionnelles pour 100 g


Le mélange Milk & Egg biologique Nutrimuscle est basé sur un ratio idéal de :

Ingrédients

  • 50% de protéines totales de lait biologique (Isolat de protéines de lait : MPI), issu de l’agriculture biologique non instantanéisé (sans lécithine de soja), 
  • 50 % de blanc d’œuf de poules issu de l’agriculture biologique pasteurisé et non instantanéisé (sans lécithine de soja) à teneur en sel réduite.

Le Milk & Egg biologique Nutrimuscle

Nutrimuscle fait la prouesse d’une double innovation : la première est d’arriver à marier avec brio le mélange lait œuf ; la deuxième est d’arriver au ratio optimal de 50 % de protides de lait biologique et 50 % de protides de blanc d’œuf biologique.

Par rapport aux autres protéines, la protéine Milk & Egg biologique Nutrimuscle est à utiliser lorsque l'on recherche une réponse anabolique puissante, de qualité, avec un aminogramme élargi. Le mélange des deux protéines biologiques les plus qualitatives et assimilables que sont les protéines totales de lait biologique et la protéine de blanc d’œuf biologique offre une synergie efficace avec leurs acides aminés. 

Composition

Composition nutrionnelle du Milk & Egg Biologique Nutrimuscle

100 g40 g
120 g
Protides (Nx6,25)
84 g33,6 g
101 g
Glucides5,9 g2,36 g
7,1 g
Lipides1,1 g0,44 g
1,3 g
Calories366 kcal146,4 kcal
445 kcal
Energie
1550 kJ
620 kJ
1861 kJ
Calcium1197 mg478,81437 mg
Potassium376 mg150,4 mg451 mg
Magnésium85 mg34 mg102 mg
Sodium291 mg116,4 mg350 mg
Phosphore758 mg303,2 mg909 mg
  • 1 g (gramme) = 1000 mg (milligramme)

Les teneurs en protéines indiquées dans la composition nutritionnelle du Milk & Egg Biologique Nutrimuscle s’entendent pour 40g, 100g ou 120g  de poudre dans le conditionnement, c’est à dire ce que vous allez réellement consommer.

Ne sont donc pas affichées les valeurs sur "extrait sec" comme nous l'expliquons dans notre page sur notre transparence.

Aminogrammes du Milk & Egg Biologique Nutrimuscle

40 g100 g (1)
100 g (2)
Alanine 1548 mg 3871 mg
4530 mg
Arginine
1517 mg 3794 mg
4452 mg
A. aspartique
2930 mg 7326 mg
8633 mg
Cystine 567 mg
1416 mg
1640 mg
A. glutamique
5720 mg
14301 mg
17127 mg
Glycine 880 mg 2200 mg 2577 mg
Histidine 822 mg 2057 mg 2447 mg
Isoleucine** 1757 mg 4393 mg 5206 mg
Leucine** 3028 mg 7572 mg 9007 mg
Lysine 2391 mg 5976 mg 7122 mg
Méthionine 1045 mg 2614 mg 3077 mg
Phénylalanine 1753 mg 4384 mg 5182 mg
Proline 2209 mg 5522 mg 6663 mg
Sérine 1946 mg 4866 mg 5732 mg
Thréonine 1443 mg 3610 mg 4274 mg
Tryptophane 492 mg 1230 mg 1453 mg
Tyrosine 1466 mg 3667 mg 4368 mg
Valine** 2199 mg 5498 mg 6508 mg
TOTAL 33,7 g 84,3 g 100 g
TOTAL BCAA**
6985 mg 17463 mg 20721 mg

Les valeurs des acides aminés indiquées dans l’aminogramme du Milk & Egg Biologique Nutrimuscle sont pour 100g de poudre dans le conditionnement (100-1), c’est à dire ce que vous allez réellement consommer, et pour 100g d’acides aminés (100-2).

Ne sont donc pas affichées les valeurs sur "extrait sec" comme nous l'expliquons dans notre page sur notre transparence.

Conseils d'utilisation

À qui s’adresse le Milk & Egg biologique Nutrimuscle ?

Le Milk & Egg biologique Nutrimuscle s’adresse aux personnes souhaitant varier leurs sources de protéines et d’acides aminés, et en particulier :

  • Aux sportifs, à qui la synergie lait-œuf apporte un aminogramme de haute qualité pour la prise de masse musculaire ;
  • Aux sédentaires, à qui l’action coupe-faim et perte de graisse est très utile lors d’un régime.

Posologie

Diluer 40 g (3 doseurs) dans 25 cl de lait ou d’eau minérale tempérée, 3 fois par jour.

À quel moment prendre le Milk & Egg biologique Nutrimuscle ?

Grâce à leur parfaite solubilité dans l'acide de l'estomac, les différentes protéines de la protéine Milk & Egg biologique Nutrimuscle se digèrent très rapidement.

L'action de la protéine Milk & Egg biologique Nutrimuscle démarre ainsi très vite après la prise :

  • En moins de 30 minutes, les acides aminés de la whey contenue dans les protéines totales biologiques et de la protéine de blanc d'œuf sont assimilés ;
  • Un pic de concentration du niveau d'acides aminés dans le sang apparait pendant plus de 2 heures ;
  • Quatre heures après la prise, la protéine de blanc d'œuf ne fait plus effet, mais la caséine des protéines totales biologique est encore présente ;
  • Sept heures après la prise, il sera temps de reprendre de la protéine Milk & Egg biologique Nutrimuscle ou d'effectuer un repas riche en protéines.

Au réveil

Utilisez de 30 g à 40 g de Milk & Egg biologique Nutrimuscle le matin afin de relancer l'anabolisme (1). En effet, le matin, après le jeûne de la nuit, il faut se réveiller avec une méga-dose de protéines, car à ce moment-là, l'appareil digestif va prélever une très grande partie des protéines de ce premier repas. En surdosant son apport, on garantit que ses muscles, eux aussi, recevront assez de protéines pour couvrir leurs besoins (4).

Cette situation, anaboliquement catastrophique, explique pourquoi le simple fait de manger des protéines le matin multiplie presque par trois l'ampleur de l'anabolisme (5).

Entre les repas

Prendre de 15 à 40 g de Milk & Egg biologique Nutrimuscle toutes les 2 à 3 heures en plus des repas afin d'accroître la synthèse des protéines musculaires. Ainsi, 10 à 20 g de Milk & Egg biologique Nutrimuscle stimuleront rapidement la synthèse des éléments contractiles du muscle, sans pour autant diminuer l'assimilation des protéines alimentaires du repas suivant.

Le soir

Pour limiter le catabolisme nocturne, prendre 30 à 50 g de Milk & Egg biologique Nutrimuscle juste avant le coucher permet de remplacer le catabolisme nocturne par un anabolisme puissant.

Avant un entraînement

La prise de 20 g de Milk & Egg biologique Nutrimuscle une heure avant un entraînement prépare les muscles à l'effort grâce à une stimulation anabolique et à un surcroît d'énergie.

Pendant un entraînement

Afin de lutter contre le catabolisme et la fatigue musculaire, prenez 10 à 20 g par heure de Milk & Egg biologique Nutrimuscle durant votre entraînement.

Après un entraînement

Reprenez 30 g à 50 g de Milk & Egg biologique Nutrimuscle juste après l'effort.

Comment prendre le Milk & Egg biologique Nutrimuscle ?

Comment préparer et consommer ses protéines ?

Les gaz générés par la consommation des protéines en poudre ne viennent pas des protéines. Ils proviennent principalement de la température du liquide dans lequel elles sont diluées. Ce liquide froid, voire souvent trop froid, consommé plusieurs fois par jour en quantité (1,5 à 2 litres) crée un choc thermique dans le système digestif, provoquant des ballonnements, des gaz, voire une tourista pour les plus sensibles. 

Nutrimuscle recommande de consommer les protéines dans un liquide à température ambiante : préparer ses protéines le matin dans une bouteille, et les consommer ensuite dans la journée. De cette façon, le mélange est homogène, car les bulles se sont évaporées donc plus de rots, et la température ambiante du contenu ne perturbera pas votre digestion donc plus de gaz.

Interactions avec d'autres produits Nutrimuscle

Protéines et BCAA

Cette étude (7) porte un éclairage nouveau quant au profil des BCAA qu'il faut prendre avec sa protéine.

Il existe 2 formes différentes de BCAA Nutrimuscle :

  1. Les BCAA 4.1.1 Constructeurs, qui sont les plus riches en leucine pour optimiser l'anabolisme.
  2. Les BCAA 2.1.1 Résistance, riches en leucine et en valine afin de lutter contre le catabolisme et la fatigue de l'entraînement.

Comparé à une prise de caséine, le Milk & Egg biologique Nutrimuscle induit une moindre élévation de valine. Afin d'optimiser l'anabolisme, il est donc judicieux de l'associer aux  BCAA 2.1.1 Résistance plus riches en valine. Il serait moins avisé de faire le contraire, ce qui déséquilibrerait encore plus l'aminogramme au lieu de le rééquilibrer vers un environnement plus favorable à l'anabolisme.

Synergies entre suppléments

Le Milk & Egg biologique Nutrimuscle améliore l'assimilation des biotiques, de la carnitine et de la créatine.

Avec du dextrose, de la maltodextrine, ou des flocons d’orge en poudre, le Milk & Egg biologique Nutrimuscle accélère les capacités de récupération énergétique.

Antagonismes entre suppléments

Le Milk & Egg biologique Nutrimuscle n'est pas à prendre en même temps que du bicarbonate de potassium pour éviter les ballonnements.

Références scientifiques

  • (1) Antonione R. Whey protein ingestion enhances postprandial anabolism during short-term bed rest in young men. J Nutr. 2008 Nov;138(11):2212-6.
  • (2) Veldhorst MA. A breakfast with alpha-lactalbumin, gelatin, or gelatin + TRP lowers energy intake at lunch compared with a breakfast with casein, soy, whey, or whey-GMP. Clin Nutr. 2009 Apr;28(2):147-55.
  • (3) Burd NA. Enhanced Amino Acid Sensitivity of Myofibrillar Protein Synthesis Persists for up to 24 h after Resistance Exercise in Young Men. J. Nutr. April 1, 2011 vol. 141 no. 4 568-573.
  • (4) Pennings B. Exercising before protein intake allows for greater use of dietary protein-derived amino acids for de novo muscle protein synthesis in both young and elderly men. Am J Clin Nutr. 2011 Feb;93(2):322-31.
  • (5) Levenhagen DK. Postexercise nutrient intake timing in humans is critical to recovery of leg glucose and protein homeostasis. Am J Physiol Endocrinol Metab. 2001 Jun;280(6):E982-93.

En savoir plus

Pureté des matières premières garantie

Il est rare de connaître le nom des fournisseurs des matières premières des suppléments que l'on consomme. Pourtant, c'est primordial afin de s'assurer de la traçabilité du produit. Chez Nutrimuscle, nous n'utilisons que des protéines très haut de gamme, dont la qualité est garantie par les leaders mondiaux : la protéine de blanc d’œuf biologique est issue de poules élevées en plein air d’origine France sous les règles de l’agriculture biologique et de production française. Les protéines totales de lait biologique sont produites par le Suisse CREMO qui produit du lait et des dérivés laitiers de qualité en respectant les principes de l'agriculture durable depuis 1927. C’est le numéro 2 des transformateurs laitiers suisses. CREMO garantit une qualité suisse et a reçu, à ce titre, le label « Suisse Garantie » depuis 2005, ce qui assure, entre autres, l'absence d'OGM.

CREMO, et les 3500 producteurs de lait qui lui sont liés, remplit également les exigences des prestations écologiques, qui stipulent que les exploitations respectent l’environnement, les animaux et n'utilisent pas d'OGM. Grâce à ses installations modernes et son exigence qualité au niveau de ses matières premières, CREMO possède la certification ISO 9001 (pour ses processus de fabrication), FSSC 22000 (pour la sécurité des denrées alimentaires) et ISO 14001 (pour sa bonne gestion de l’environnement).

Une whey de haute qualité

Grâce à leur richesse en principes bio-actifs, les protéines sériques natives laitières sont utilisées pour remplacer le lait maternel. Les whey bio-actives constituent donc la référence afin d'assurer la croissance des nourrissons. Le Milk & Egg biologique Nutrimuscle est naturellement riche en alpha-lactalbumine. Une amélioration de 10 % de la rétention d'azote (reflet d'une meilleure synthèse des protéines musculaires) est notée entre une whey enrichie en alpha-lactalbumine pauvre en GMP et une whey classique riche en GMP et en béta-lactalbumine (3).

Attention : la plupart des whey qualifiées de bio-actives sont pauvres en facteurs de croissance, car issues d'un processus d'extraction de déchets de la production de fromage, qui détruit les facteurs myogéniques. 

Pas de GMP

Outre la moindre dénaturation des acides aminés, les protéines totales de lait biologique utilisées dans le Milk & Egg biologique Nutrimuscle possèdent l’avantage, sur les whey fromagères dérivées du lait, de ne pas contenir de glycomacropeptides (GMP). La présence de GMP dans une protéine témoigne des dénaturations qu'ont subi les acides aminés lors de la confection du fromage. Comme leur nom l'indique, les GMP constituent un agglomérat de sucres (à hauteur de 30 %) et d’acides aminés (à hauteur de 70 %). Les GMP sont particulièrement pauvres en leucine, l'acide aminé le plus anabolisant pour les muscles.

Pour confectionner un fromage, les industriels mettent de la présure de suc gastrique issue de l'estomac des veaux dans le lait afin de le faire cailler. Les micelles de caséine sont ainsi déstabilisées et coagulent, donnant naissance aux GMP (glycomacropeptides). Lorsque les fromagers se débarrassent du petit lait (origine de la whey), ce dernier est contaminé à hauteur de 20 à 30 % par ces GMP. En utilisant des protéines sériques natives laitières, il n'y a aucune raison de faire cailler le lait. Les protéines de la protéine Milk & Egg biologique Nutrimuscle ne subissant pas cette détérioration, elles ne contiennent pas de GMP. C'est pour cela que la protéine Milk & Egg biologique Nutrimuscle est certifiée sans GMP. 

Pas de manipulation chimique ni génétique

Une simple manipulation chimique (dite « instantanéisation ») permet de transformer des protéines de mauvaise qualité, complètement insolubles, en protéines qui fondent dans l'eau. Chez Nutrimuscle, nous préférons utiliser des protéines de qualité afin d'éviter les processus chimiques.

La protéine Milk & Egg biologique Nutrimuscle est « non-instant ». Par conséquent, elle ne contient pas de lécithine de soja transgénique (OGM) ni de carboxyméthylcellulose (CMC) et n'a pas subi de traitements à base de radiations ionisantes. Cette double qualité est essentielle pour les protéines comme la protéine Milk & Egg biologique Nutrimuscle, qui est un aliment que vous consommez souvent (tous les jours voire plusieurs fois par jour) et dans des quantités importantes. 

Pourquoi beaucoup de protéines sont-elles traitées par la présure de veau ?

Cette manipulation intervient lors de la fabrication du fromage. La présure est indispensable pour altérer la structure moléculaire des protéines du lait afin qu'elles deviennent du fromage. Techniquement, on dit que la présure sert à faire floculer la partie caséine du lait. Les vendeurs de whey récupèrent les déchets qui découlent de cette manipulation chimique : la whey fromagère dérivée du lait. Cette dernière est donc contaminée par la présure de veau alors que ses acides aminés ont été dégradés au cours de la réaction de transformation du lait en fromage.

Chez Nutrimuscle, nous n'utilisons que de la matière noble pour nos whey. Elles sont directement issues du lait, pas des déchets fromagers. Ainsi, la protéine Milk & Egg Nutrimuscle n’est donc pas traitée avec de la présure de caillette de veau. L'intégrité et la qualité des acides aminés ne sont donc pas altérées et aucun résidu animal étranger au lait n'est présent.

La whey protéines Milk & Egg biologique Nutrimuscle est donc une protéine qui convient parfaitement aux végétariens qui désirent se supplémenter en whey et en protéines d'œufs pour obtenir un aminogramme exceptionnel.

La protéine Milk & Egg Biologique Nutrimuscle

Grâce à ses deux sources de protéines, la protéine Milk & Egg biologique Nutrimuscle offre une double pharmacocinétique. L'action des protéines totales débute rapidement après la prise grâce à la présence de whey. En 30 minutes, le niveau sanguin des acides aminés est multiplié par 5 et celui des BCAA (les acides aminés les plus anaboliques) augmente de 150 %.

Six heures après la prise, le niveau des acides aminés reste multiplié par 4 et celui des BCAA est toujours doublé. Sept heures après la prise, les niveaux d'acides aminés retournent lentement à leurs valeurs initiales.

L’assimilation de la protéine de blanc d'œuf biologique est plus rapide que celle des protéines totales biologiques. Le niveau d'acides aminés sanguins commence à s'élever graduellement dans les 20 minutes qui suivent l'ingestion de la protéine. La protéine de blanc d'œuf biologique contenue dans le mélange du Milk & Egg biologique Nutrimuscle permet un apport qualitatif et prolongé, en synergie avec les protéines totales de lait biologique pour améliorer l'activité anabolique. Cette synergie apporte un grand effet de satiété.

La protéine de blanc d'œuf possède des acides aminés que nous ne retrouvons pas dans les protéines de lait. Elle n'irrite pas la paroi intestinale et a un taux d'absorption et d'assimilation très élevé. Le concentrat est très riche en acides aminés précurseurs de glutathion : un très puissant antioxydant qui explique l'augmentation des performances physiques qui suivent l'ingestion de whey (1). La protéine Milk & Egg biologique Nutrimuscle est ainsi capable de préserver le niveau de ce protecteur cellulaire qui est détruit par l'entraînement (2).
Grâce à sa triple vitesse d'assimilation (whey plus rapide que le blanc d'œuf et celui-ci est plus rapide que la caséine avec une assimilation lente), et ses trois sources différentes de protéines, il ne va pas se créer de compétition digestive entre les acides aminés du Milk & Egg biologique Nutrimuscle.

Vous ne pâtirez donc pas de la saturation classique du système digestif que l'on rencontre couramment avec les méga doses de protéines de source unique. Au lieu de réduire l'assimilation des autres protéines, la triple origine (whey, caséine, œuf) des protéines du Milk & Egg biologique Nutrimuscle l'augmente.

Bénéfices liés au Milk & Egg biologique plus en détails

Protection de la masse musculaire

Cette richesse en principes bio-actifs se traduit par des sensations musculaires accrues, que l'on ressent très vite (meilleure congestion, amélioration de la connexion muscle-cerveau...). Le mélange protéines totales biologiques + blanc d’œuf biologique apporte un aminogramme élargi qui permet une meilleure diversité ainsi qu’une récupération musculaire de qualité.

Des hommes jeunes ont reçu 15 g de whey à jeun ou après une séance de musculation (4). À jeun, la prise de whey augmente le rythme de synthèse des protéines musculaires (anabolisme) de 0,016 % par heure. Lorsque la whey est utilisée juste après l'entraînement, son impact anabolique fait plus que doubler, avec une élévation de l'anabolisme de 0,041 % par heure. Cette étude montre que l'augmentation de la sensibilité des muscles à l'anabolisme de la whey perdure plus de 24 heures après l'entraînement.

Des hommes sédentaires ont effectué 12 semaines de musculation. Ils ont reçu une supplémentation de protéines en poudre qui combinait de la protéine d’œufs + de la whey (12). Plus ces hommes ont consommé de protéines, plus ils ont gagné de muscle sec. Ils ont accru leur masse musculaire de :

  • 2,3 % en prenant 0,7 g de protéines par kilo de poids de corps ;
  • 3,6 % avec 0,9 g de protéines par kilo ;
  • 5,1 % avec 1,1 g de protéines par kilo.

En effet, d'autres recherches médicales ont montré que 40 g de protéines d’œufs étaient nettement plus efficaces pour l'anabolisme que 5, 10 ou 20 g après une séance de musculation (13).

Efficacité contre les kilos superflus

Depuis longtemps, les recherches médicales ont montré que la consommation d’œufs accélérait la perte de graisse, surtout au régime (6). Ces bénéfices s'expliquent essentiellement par l'effet coupe-faim des œufs (7). 

Dans les œufs, ce ne sont pas les jaunes qui coupent l’appétit, mais les blancs grâce à leur très grande concentration en protéines. Ces protéines de blancs d’œufs sont donc excellentes au régime du fait de leur pauvreté en glucides, en graisses et en calories (8). Comme le montrent les études médicales, les protéines d'œufs constituent un excellent petit-déjeuner, en coupant davantage l'appétit et en réduisant davantage l'envie de manger que les aliments classiques du matin comme des croissants, du jus de fruits, des céréales ou des toasts (9). Des études similaires montrent cette même supériorité coupe-faim au déjeuner par rapport à du poulet et des pommes de terre (10). Comparé à des protéines fromagères, l'effet coupe-faim des protéines de blancs d’œufs est, de loin, plus prononcé et plus durable tout en augmentant nettement moins le niveau d'insuline (11).

Lorsque l'on se met au régime pour perdre de la graisse, il faut revoir tout son programme alimentaire ainsi que la nature de sa supplémentation. La protéine numéro 1 lorsque l'on cherche à perdre de la graisse est la protéine totale de lait (aussi appelée caséine). En effet, afin de réduire son apport calorique, il faut espacer davantage ses repas afin de manger moins. Cet espacement peut se faire en passant d'une whey (protéine à digestion rapide) à la protéine totale de lait (protéine à digestion lente qui va limiter le catabolisme).

Au contraire, pour prendre du muscle sec, il convient de privilégier l'isolat de whey qui, grâce à sa rapidité de digestion, permet de multiplier les petits repas anaboliques. Dans ce contexte, la protéine totale de lait devient contre-productive, car elle ne permet pas de manger aussi fréquemment qu'avec l'isolat du fait de sa lenteur d'action. Cependant, cette remarque n'est vraie que le jour. La nuit, la protéine totale de lait permet de limiter le catabolisme nocturne que l'on soit en prise de muscle ou en perte de graisse.
Une nouvelle étude vient renforcer le statut de la protéine totale de lait en protéine anti-graisse (3). 

Par rapport à de la whey, la protéine totale de lait augmente l'utilisation de notre propre graisse comme carburant. En d'autres termes, grâce à la prise de protéine totale de lait, notre corps brûle plus volontiers son gras qu'avec une whey apportant autant de calories. La protéine totale de lait, en privilégiant l'usage des lipides, va protéger l'intégrité de la masse musculaire, ce qui renforce son statut de protéine anti-catabolique. Détruire son gras étant le but numéro 1 du régime, la protéine totale de lait se révèle donc être notre meilleur allié lors d'une restriction calorique.

Références scientifiques

  • (1) Lands LC. Effect of supplementation with a cysteine donor on muscular performance. J Appl Physiol. 1999 Oct;87(4):1381-5.
  • (2) Middleton N. Whole blood and mononuclear cell glutathione response to dietary whey protein supplementation in sedentary and trained male human subjects. Int J Food Sci Nutr. 2004 Mar;55(2):131-41.
  • (3) Boirie Y. Slow and fast dietary proteins differently modulate postprandial protein accretion. Proc Natl Acad Sci U S A. 1997 Dec 23;94(26):14930-5.
  • (4) Boirie Y. Production of large amounts of [13C]leucine-enriched milk proteins by lactating cows. J Nutr. 1995 Jan;125(1):92-8.
  • (5) Pennings B. Exercising before protein intake allows for greater use of dietary protein-derived amino acids for de novo muscle protein synthesis in both young and elderly men. Am J Clin Nutr. 2011 Feb;93(2):322-31.
  • (6) Jurenka JS. Bacillus coagulans: Monograph. Altern Med Rev. 2012 Mar;17(1):76-81.

Certificats et études

Études

Livraison gratuite
en France, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas et Allemagne.
0% additif
0% excipient
100% matières premières
de qualité
Conçu en France
& fabriqué en Belgique
Transparence
Fournisseurs
et études consultables