Attention, si vous avez désactivé les cookies, il vous sera impossible de commander !
Nutrimuscle : Mobile & Tablette
17 / 02 / 2016 97 vote 4/5

La protéine de poulet

La protéine de poulet : une nouveauté efficace ?

Les sources de protéines en poudre destinées aux sportifs se multiplient depuis quelque temps. Aujourd'hui, la protéine de poulet nous est présentée comme la dernière découverte technologique !

Qu'en est-il vraiment, sous la peau du poulet ?

La protéine de poulet : la qualité avant tout ?

Comme pour la protéine de bœuf que l'on imagine venir d'un bon morceau de viande (muscle squelettique), les publicités nous suggèrent que la protéine de poulet est issue du blanc voire du muscle de la cuisse. Qu'en est-il réellement ?

Si l'on regarde les arguments marketing des plus gros producteurs de protéines de poulet en poudre, les allégations ne sont pas du tout les mêmes que celles des publicités destinées aux sportifs. En effet, les producteurs de protéines de poulet cherchent à trouver des débouchés du côté des revendeurs de protéines en poudre. Ainsi, dans le dossier de presse de l'un des plus gros fournisseurs mondiaux de protéines de poulet, nous apprenons que les ingrédients qui entrent dans cette protéine sont "low-cost" dont peu chers (1). Référence scientifique :
(1) http://www.naturalproductsinsider.com/news/2013/07/new-high-protein-chicken-powder-for-foods-beverag.aspx
Par low-cost, cela veut dire tout ce que les bouchers ne veulent pas.

Les producteurs ne cachent pas cette basse qualité. Ainsi, ce même producteur nous décrit, sur son site, la provenance des matières premières (2) Référence scientifique :
(2) http://idf.com/concentrated-protein-powder/
:

Chicken Protein Isolate Powder is produced from USDA chicken breast meat, chicken white meat, and/or the meat remaining on the chicken frames, after chicken breast and legs are removed.

La protéine en poudre d'isolat de poulet est produite à partir de viande d'aile de poulet agréé USDA, de blanc de poulet et/ou tout ce qui reste sur la carcasse APRÈS AVOIR RETIRÉ LE BLANC DE POULET ET LES CUISSES.

Traduction : on retire les parties nobles et l'on se sert de TOUT le reste. Les seuls à ne pas en être informés, ce sont les sportifs à qui l'on fait miroiter une protéine miracle !

Une protéine riche en collagène

Toujours grâce aux sites des producteurs, nous apprenons que la protéine de poulet contient environ 16% de collagène. Grâce à certains isolats, nous pouvons monter jusqu'à 45% de collagène. Cette concentration n'en fait pas une mauvaise protéine si l'on désire prendre soin de ses tendons et de ses articulations. Mais pour cela, il faut mieux une protéine 100% collagène avec du collagène directement issu des cartilages et non des viscères.

En effet, le collagène des viscères est moins intéressant pour l'entretien des articulations, car ces dernières réclament des formes de collagènes très spécifiques. Et cette "richesse" en collagène n'en fait pas non plus une protéine idéale pour prendre du "muscle" !

Une nouveauté ?

La protéine de poulet est présentée comme une nouveauté car ce qui est nouveau et innovant est perçu de façon positive.

Mais en regardant ce que vendent les producteurs de protéines de poulet, nous nous apercevons qu'ils font du neuf avec du vieux. En effet, ce sont eux qui, depuis des décennies, vendent les soupes en poudre à base de poulet déshydraté. Il est donc probable que vous ayez déjà eu la chance de tester cette "nouvelle" protéine sous forme de soupe de poulet, ou d'apéritif goût poulet, ... Et comme rien ne se jette, ils vendent également le gras de poulet sous forme déshydratée !

La seule chose qui soit nouvelle avec les protéines de poulet, ce sont les marchés sur lesquels les producteurs tentent de se développer.

Des agents masquant

Tout comme la protéine de bœuf, les arguments sous-jacents sont que la protéine de poulet est riche en BCAA, glutamine, créatine...

Si cette protéine était naturellement riche en BCAA, glutamine ou créatine, il n'y a pas de raison de trouver ces acides aminés dans la liste des ingrédients rajoutés à la protéine elle-même. Leur présence n'est là que pour masquer la dure réalité de la provenance "low cost" de cette protéine.

Conclusion

Au-delà de l'effet d'annonce, la protéine de poulet en poudre ne fait que discréditer le marché des compléments alimentaires pour sportifs.

Choix Nutrimuscle : La transparence passe avant tout. Pas de protéine de poulet !

Il en est de même pour des "nouveautés" encore plus terrifiantes comme cette protéine de poisson faite exclusivement d’arêtes !

Référence scientifique

(1) http://www.naturalproductsinsider.com/news/2013/07/new-high-protein-chicken-powder-for-foods-beverag.aspx
(2) http://idf.com/concentrated-protein-powder/

Noter cet article



Vous avez aimé cet article ?
Sélectionnez une note de 1 à 5 pour valider cette note.
La note que vous attribuez à un article est confidentielle.

Catégories associées