Attention, si vous avez désactivé les cookies, il vous sera impossible de commander !
Nutrimuscle : Mobile & Tablette
29 / 01 / 2014 32 vote 4/5

Tout ce que vous devez savoir sur les vitesses d'absorption des protéines.

En particulier ce que l'on ne vous dit pas !
Images articles Nutrimuscle
Tout le monde parle des protéines à absorption rapide et des protéines à digestion lente.

La whey, du fait de sa vitesse d’assimilation, stimule rapidement et fortement la synthèse des protéines musculaires, mais, cet anabolisme n'est que de courte durée. Au contraire, la caséine, du fait de sa lenteur d’absorption est plutôt anti-catabolisante, cela sur une longue durée.

Et si ces informations étaient inexactes ? Pourquoi n'a t'on pas intérêt à ce que la vérité soit dite ?

De nouvelles données pharmacocinétiques
Images articles Nutrimuscle
Une nouvelle étude a comparé le comportement d'une caséine micellaire native lorsque celle-ci est utilisée :
1) Juste après la musculation (8 séries lourdes pour les cuisses dans cette étude).
2) A jeun, au repos.

En 40 minutes, la prise de 20g de caséine micellaire native augmente de :
- 50% le niveau de leucine dans le sang après l'entraînement.
- 100% le niveau de leucine dans le sang au repos.

Une heure après la prise, le niveau de leucine dans le sang est :
- Quasiment revenu à son point de départ après l'entraînement.
- 50% plus élevé qu'au départ dans le cas du repos (1). Référence scientifique :
(1) Pennings B. Exercising before protein intake allows for greater use of dietary protein-derived amino acids for de novo muscle protein synthesis in both young and elderly men. Am J Clin Nutr. 2011 Feb;93(2):322-31.


Ces différences ne s'expliquent pas du fait d'un ralentissement ou d'une malabsorption de la protéine pour cause d'entraînement. Elles traduisent une utilisation plus intense des acides aminés du fait de la stimulation de l'anabolisme musculaire par l'effort physique.

Une synergie musculation-protéines
Images articles Nutrimuscle
L'étude montre également que par rapport à une situation de repos, pour une même quantité de protéines, les muscles reçoivent 56% d'acides aminés en plus lorsque les sujets ont utilisé les suppléments protéiques juste après l'entraînement.

Cette meilleure absorption explique en partie pourquoi les protéines sont 16% plus anaboliques après l'effort (1). Référence scientifique :
(1) Pennings B. Exercising before protein intake allows for greater use of dietary protein-derived amino acids for de novo muscle protein synthesis in both young and elderly men. Am J Clin Nutr. 2011 Feb;93(2):322-31.

(Note: une whey ou une protéine totale de lait aurait donné de meilleurs résultats grâce à leurs vitesses d'assimilation plus élevées).

Mais, du fait de cet anabolisme plus prononcé qui consomme des protéines, le niveau d'acides aminés sanguin va chuter beaucoup plus rapidement après l'effort qu'au repos. Il faut donc manger dans l'heure qui suit son encas post-effort.

Au contraire, d'autres études ont montré que les caséinates de calcium semblaient réfractaires à cet effet stimulant de l'anabolisme de l'entraînement : les acides aminés stagnent dans le sang, inertes, au lieu d'agir dans les muscles (2). Référence scientifique :
(2) Smith TJ. Plasma amino acid responses after consumption of beverages with varying protein type. Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2009 Feb;19(1):1-17.


Moralité : Il faut reprendre de la protéine assez vite après l'entraînement, y compris si on utilise une protéine dite lente (caséine native), car l'effort accélère en quelque sorte la vitesse d’assimilation de la protéine. Ceci, non pas durant la phase d'absorption, mais au niveau de son utilisation par les muscles.

Références scientifiques
Images articles Nutrimuscle
(1) Pennings B. Exercising before protein intake allows for greater use of dietary protein-derived amino acids for de novo muscle protein synthesis in both young and elderly men. Am J Clin Nutr. 2011 Feb;93(2):322-31.
(2) Smith TJ. Plasma amino acid responses after consumption of beverages with varying protein type. Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2009 Feb;19(1):1-17.

Noter cet article



Vous avez aimé cet article ?
Sélectionnez une note de 1 à 5 pour valider cette note.
La note que vous attribuez à un article est confidentielle.

Produits associées

Catégories associées