Retour aux articles

Les erreurs à ne pas faire durant sa sèche

Vous souhaitez vous lancer dans un programme de sèche afin de laisser apparaître votre masse musculaire ? Il y a certaines erreurs à ne surtout pas commettre et nous sommes là pour vous expliquer en détail les pièges dans lesquels il ne faut pas tomber.
Les erreurs à ne pas faire durant sa sèche

Vous souhaitez vous lancer dans un programme de sèche afin de laisser apparaître votre masse musculaire ? Il y a certaines erreurs à ne surtout pas commettre et nous sommes là pour vous expliquer en détail les pièges dans lesquels il ne faut pas tomber.

Table des matières :

  • Qu’est ce que la sèche ?
  • Les 5 erreurs à ne pas faire lors d’une sèche
  • Les compléments à utiliser pour favoriser la sèche

Qu’est ce que la sèche ?

La sèche en musculation est une technique qui vise à réduire la quantité de graisse corporelle tout en préservant la masse musculaire acquise lors de vos entraînements. Cela implique généralement une combinaison de régimes alimentaires, d'exercices physiques et de complémentations alimentaires pour atteindre l'objectif de réduction de la masse graisseuse.
Le but de la sèche est d'avoir un corps plus défini et plus sec. C'est une pratique courante chez les bodybuilders qui cherchent à atteindre un physique plus esthétique.
Il est important de réaliser une sèche de manière responsable et de consulter un professionnel de la santé ou un entraîneur personnel pour obtenir des conseils sur la façon de procéder de manière sûre et efficace.

Les 5 erreurs à ne pas faire en période de sèche

Faire plus de répétitions avec des poids plus légers à l’entraînement

Lorsque vous entrez en période de déficit calorique, ne pensez pas que votre entraînement doit intégralement changer. En effet, vous pouvez rajouter du cardio pour avoir une dépense calorique plus importante, mais votre intensité à l’entraînement doit se rapprocher au maximum de celle d’une prise de masse.
Bien évidemment, avec la fatigue du déficit, votre intensité doit s’adapter pour éviter un maximum les blessures. Mais privilégier des poids lourds plutôt que des poids légers permet déjà d’augmenter l’intensité de l’effort et de brûler un maximum de calories.

Enlever les lipides de son plan alimentaire

Cette erreur est assez fréquente et pourtant, a un impact négatif sur le corps. Les lipides sont des régulateurs d’hormones et sont indispensables pour que le corps fonctionne correctement. Sans lipides, votre entraînement et votre récupération sont entravés. En effet, les lipides permettent de maintenir des niveaux hormonaux normaux comme la testostérone, indispensable pour la croissance musculaire et la récupération. Ils sont également une source essentielle d’énergie pour vous permettre de réaliser des entraînements qualitatifs. Pensez à réduire les glucides en priorité, et consommez des lipides de bonne qualité (oléagineux, oméga 3, poissons gras, huile d’olive).

Ne pas manger assez de protéines

Les protéines sont très importantes pour maintenir votre masse musculaire et éviter le catabolisme, donc il est essentiel d’en consommer suffisamment pendant votre sèche (environ 2g de protéines par kg de poids de corps). Pour éviter la perte musculaire, il est recommandé de réduire d'abord vos quantités de glucides, puis vos quantités de graisses.
Si la réduction de glucides et de graisses ne suffit pas à atteindre l'objectif de perte de poids, il est possible d'ajouter du cardio à votre programme d'entraînement pour brûler plus de calories.

Être trop strict sur la diète

Bien souvent, les pratiquants réduisent drastiquement les calories dès le début de leur sèche, ne laissant pas leur corps s’adapter au changement de régime. Dans ces conditions, votre perte de gras est accompagnée par une perte de muscles. En plus de cette démotivation liée à la perte de muscles, être trop strict dès le départ sur la diète vous amène rapidement à l’abandon, ce qui n’est pas l’objectif lorsque l’on se lance dans une sèche.

Utiliser exclusivement des brûleurs de graisses

Penser que les brûleurs de graisses sont magiques et qu’il suffit d’en prendre pour perdre du poids, sans faire attention à son alimentation est une erreur. Ils viennent vous apporter une aide mais n’auront pas d'impact positif si votre alimentation n’est pas optimale.
En plus, les brûleurs de graisses ne sont pas les seuls compléments que vous pouvez utiliser pour favoriser la sèche. Nous allons voir quels compléments alimentaires sont utiles lors de cette période.
Pour en savoir plus, vous pouvez vous référer à notre article sur comment réussir sa sèche ?

Les compléments alimentaires à utiliser pour favoriser la sèche

Comme vu précédemment, les brûleurs de graisses ne sont pas magiques, et ne sont pas les seuls compléments qui peuvent être utiles pour la sèche.
Certains apportent un fort effet de satiété, d’autres ont un effet thermogénique, ou encore vont booster votre énergie durant l’entraînement.
Certaines protéines comme la Caséine apporte un fort effet de satiété et permet donc de réduire plus facilement son apport calorique. Vous pouvez également opter pour un mélange spécialement conçu pour la sèche comme le Diet Protein Blend.
La Caféine ou le Thé vert présentent des effets thermogéniques qui permettent de brûler les graisses plus facilement par l'organisme.
Enfin, les boosters permettent d’apporter de l’énergie pendant l’entraînement, et peuvent être utiles durant cette période qui est très épuisante physiquement et mentalement.

Découvrez notre gamme de compléments utiles pour la sèche.